NOUVELLES
14/07/2019 15:44 EDT | Actualisé 15/07/2019 16:30 EDT

Les chasseurs d'ovnis avertis de ne pas tenter leur chance à Area 51

Plus d'un demi-million d'utilisateurs se sont inscrits à l'événement Facebook pendant lequel les gens vont présumément envahir le site, situé dans le Nevada, afin de «voir des créatures extraterrestres».

Près d’un demi-million d’utilisateurs ont confirmé sur Facebook leur présence à cet événement pendant lequel ils «prendront d’assaut» Area 51 pour «voir des créatures extraterrestres», à la base de l’armée de l’air américaine dans le sud du Nevada. Cet endroit a longtemps été enveloppé de mystère pour ceux qui croient qu’il s’agit en fait d’un site de détention pour des créatures d’un autre monde.

Tout ceci est peut-être une blague ou des balivernes pour beaucoup de présumés chercheurs d’ovnis. Mais les agents fédéraux ne se moquent pas de la possibilité qu’un nombre important de personnes se présentent à la base militaire hautement classifiée, un détachement éloigné de la base aérienne Edwards de la Californie.

La page de l’événement, intitulée «Storm Area 51, They Can’t Stop All of Us», avait rassemblé près de 670 000 personnes samedi. Près de 620 000 autres ont indiqué qu’elles étaient «intéressées».

Le prétendu raid est prévu pour le 20 septembre entre 3 heures du matin et 6 heures du matin. La section «Détails» indique: «Si nous, Naruto, courons, nous pouvons bouger plus rapidement que leurs balles». On fait ici référence à Naruto Uzumaki, un personnage de manga japonais qui semble courir à la vitesse de la lumière en étirant ses bras derrière lui.

Selon ComicBook.com, un site d’informations portant sur les bandes dessinées, les séries télévisées et les films, un utilisateur de réseaux sociaux dénommé «SmyleeKun», qui a conçu la page Facebook en question, est «reconnu pour ses publications de memes et son contenu diffusé sur Twitch», une plateforme de diffusion en direct utilisée par les gamers.

En d’autres termes, c’est presque certainement une farce. Mais cela a également attiré l’attention du ministère de la Défense.

La porte-parole de l’Air Force, Laura McAndrews, dans des commentaires recueillis vendredi par le Washington Post, a mis en garde quiconque avait l’intention sérieuse de prendre d’assaut le site et leur a rappelé d’y réfléchir à deux fois.

 

FREDERIC J. BROWN via Getty Images
La sculpture d'un extraterrestre borde le bord de la route dans la ville de Baker, en Californie, qui revendique le thermomètre le plus grand au monde, et le surnom de «Gateway to Area 51», le 4 mars 2019. 

«[Area 51] est un champ d’entraînement ouvert pour l’armée de l’air américaine et nous décourageons quiconque d’essayer de venir dans la zone où nous entraînons les forces armées américaines», a-t-elle déclaré. «L’armée de l’air américaine se tient toujours prête à protéger l’Amérique et ses avoirs.»

Bien que le gouvernement ait nié l’existence d’Area 51 pendant des années, la CIA l’a reconnue comme réelle en 2013. Cependant, elle n’a été décrite qu’en tant que site d’essai pour l’aviation.

Ce texte initialement publié sur le HuffPost États-Unis a été traduit de l’anglais.

À VOIR AUSSI: