DIVERTISSEMENT
01/02/2020 13:51 EST

Ginette Reno émue par un vibrant hommage de Jean-François Mercier

«Ginette, elle est comme un joint; quand elle est allumée, elle te fait sentir des affaires que tu aurais pas pu sentir autrement.»

ICI Télé/Prière de ne pas envoyer de fleurs
Ginette Reno à «Prière de ne pas envoyer de fleurs»

Hier soir, l’émission Prière de ne pas envoyer de fleurs a accueilli une grande dame de la chanson québécoise, Ginette Reno.

Patrice L’Écuyer y a célébré la vie et la carrière de la chanteuse en compagnie de plusieurs invités, tels que Normand Brathwaite, Sœur Angèle, José Gaudet, ainsi que Jean-François Mercier, entre autres.

Ce dernier a rendu un hommage tantôt cocasse, tantôt attendrissant à la septuagénaire. 

«Quand j’ai su que Ginette Reno était morte, le coeur m’a arrêté. Tu parles d’une idée, aussi, de m’annoncer ça quand je suis dans le “Slingshot”, à La Ronde!?», a-t-il dit en provoquant un grand sourire sur le visage de la principale intéressée.

ICI Télé/Prière de ne pas envoyer de fleurs
Jean-François Mercier

L’humoriste a par la suite dévoilé un côté sensible et tendre alors qu’il a expliqué ce qui rend Ginette si unique et aimée du grand public.

«Ginette, on lui reprochait d’être vulgaire. Mais c’est quoi, être vulgaire? C’est quoi, vulgariser, hein? C’est garder ça simple, mais que ça reste vrai. Puis, dans le fond, c’est ça qu’on lui reprochait, à Ginette, de rester simple et vraie, à l’excès.»

En finale, Jean-François Mercier a souligné la longévité de la carrière de la chanteuse.

«Ginette, si l’essentiel, c’est d’être aimé, on pourra dire, Ginette, qu’à ce jeu-là, tu as gagné. Mais encore plus difficile, puis plus important que d’être aimée: toi, en plus, tu auras réussi à durer.»

Un touchant moment de télévision à voir (ou revoir) ci-dessous:

Prière de ne pas envoyer de fleurs est diffusée le vendredi à 20h sur les ondes d’ICI Télé, et est disponible en rattrapage sur le site de tou.tv

Biden ou Trump?
Suivez les dernières nouvelles, les analyses et les sondages dans cette course qui ne cesse de surprendre!