DIVERTISSEMENT
09/01/2020 13:40 EST | Actualisé 09/01/2020 13:41 EST

«La semaine des 4 Julie»: Gildor Roy prend une pause du commandant Chiasson dans un spa

Gildor Roy s’est entre autres confié sur la fameuse scène du lancer du bureau, qui a saisi les adeptes de «District 31», cet automne...

Trop occupé à jouer le commandant le plus sympathique du Québec dans District 31, Gildor Roy n’a jamais le temps d’aller au spa. C’est pour cela que l’équipe de La semaine des 4 Julie lui a offert une entrevue relaxante, hier soir. 

Sans même prendre le temps d’enlever ses souliers, le comédien vedette de District 31 a plongé avec générosité dans cet entretien. Il s’est entre autres confié sur la fameuse scène du lancer du bureau, qui a saisi tout le monde (autant les téléspectateurs que ses enquêteurs), cet automne.  

Julie Snyder a d’abord confié à Gildor Roy qu’elle n’avait jamais écouté District 31 avant de savoir qu’elle allait le recevoir comme invité. Puis, elle a ajouté qu’elle était devenue complètement accro, et qu’après plusieurs nuits blanches durant le temps des Fêtes, elle était maintenant à jour.

«Moi, je pense que Bruno va faire un enfant à la Riopelle!» a-t-elle d’ailleurs lancé à son invité.

Et pour ceux qui se le demandaient, il y a réellement du café dans les tasses que tiennent les comédiens dans pratiquement chaque scène, a tenu à préciser Gildor Roy.

C’est après avoir visionné la scène du lancer du bureau (qui devait peser entre 250 et 300 livres, selon le comédien!) dans laquelle le commandant Chiasson «pète sa coche», que Julie Snyder l’a invité à prendre place dans un vrai spa.

Le comédien a confié à la blague avoir «tout donné» pendant cette scène, pour ne pas avoir à la refaire.

Cette scène lui a aussi valu un appel de sa mère, qui s’inquiétait pour le coeur de son fils.

«″T’as l’air stressé!, qu’elle m’a dit!», a-t-il raconté en riant.

Les téléspectateurs ont aussi pu faire connaissance, par photo, avec le petit-fils de Gildor Roy, Enzo.

L’animatrice lui a trouvé des airs de son grand-père, sur une photo où il avait particulièrement l’air grognon.

«Soit qu’il va être comédien, ou il va avoir son propre cartel» a lancé à la blague le grand-papa, visiblement en amour avec son petit-fils.

Une fois sortie du spa, l’animatrice s’est aussi entretenue avec le fils du comédien… et avec l’alligator le plus célèbre de Montréal, celui qui errait tout bonnement sur la rue Jarry, en décembre dernier.

La semaine des 4 Julie est diffusée du lundi au jeudi à 21h, sur les ondes de V.

À voir également: