NOUVELLES
28/11/2020 11:06 EST

«Gaz irritant»: les Galeries d'Anjou évacuées après une altercation entre deux bandes

Aucun suspect n’a été arrêté et les enquêteurs du SPVM se tourneront notamment vers les enregistrements vidéos pour tenter de comprendre ce qui s’est produit.

THE CANADIAN PRESS IMAGES/Mario Beauregard
photo d'archive

MONTRÉAL — Les policiers du Service de police de la Ville de Montréal (SPVM) ont procédé à l’évacuation des Galeries d’Anjou vendredi soir après qu’un  «gaz irritant» aurait été utilisé lors d’une altercation entre deux bandes rivales.

L’altercation se serait produite un peu avant 19 h 00 et  «un gaz irritant aurait été déployé par des belligérants» a précisé l’agent Raphaël Bergeron du SPVM, ajoutant que les policiers avaient procédé à l’évacuation du centre commercial, car «le gaz causait de l’inconfort aux clients».

Aucun suspect n’a été arrêté et les enquêteurs du SPVM se tourneront notamment vers les enregistrements vidéos pour tenter de comprendre ce qui s’est produit.

Le SPVM n’était pas en mesure d’indiquer le type de gaz qui aurait été utilisé.

Le SPVM, qui n’avait pas d’autres détails à communiquer en début de soirée,  n’a rapporté aucun blessé.