NOUVELLES
19/09/2019 11:07 EDT

17 personnes interrogées sur la fuite de données chez Desjardins

La Sûreté du Québec a également procédé à six perquisitions.

BalkansCat via Getty Images

La Sûreté du Québec (SQ) a interrogé, jeudi, 17 personnes d’intérêt concernant la fuite de renseignements personnels de 2,9 millions membres du Mouvement Desjardins.

La SQ a indiqué avoir rencontré 91 témoins dans les secteurs de Québec, Montréal et Laval plus tôt cette semaine dans le cadre de l’enquête Portier, qui porte sur la fuite des données, en juin dernier, de 2,7 millions de particuliers et 173 000 entreprises, clients de Desjardins.

Ces rencontres ont mené le corps policier à interroger jeudi, 17 personnes d’intérêt en plus de mener six perquisitions.

Selon un communiqué de presse publié par la SQ, les perquisitions ont eu lieu dans quatre résidences et deux commerces et elles ont permis de saisir, notamment, «du matériel informatique pour analyse».

Plus de 200 policiers et une dizaine de membres civils ont participé à cette vaste opération, toujours selon le communiqué.

Après la fuite de données au mois de juin, la police provinciale avait annoncé la mise en place d’une équipe intégrée d’enquête incluant le Service de police de Laval, le Service de police de la ville de Montréal, le Service de police de la ville de Québec et le Service de police de Lévis.

Jusqu’à présent, l’enquête a démontré qu’un employé malveillant a agi de manière illégale.

À VOIR AUSSI: Desjardins propose de l’aide à ses membres