Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Biden ou Trump? «J'ai pas l'intention de me mêler de ça», lance François Legault

Le premier ministre a néanmoins dénoncé le «protectionnisme exagéré» des États-Unis.

Même si de nombreux Québécois ont les yeux rivés sur l’élection présidentielle américaine mardi, le premier ministre François Legault n’avait pas l’intention de révéler qui de Biden ou Trump il préfèrerait voir s’installer à la Maison-Blanche en janvier prochain.

«J’ai pas l’intention de me mêler de ça», a répondu François Legault à un journaliste qui lui demandait de choisir entre les deux candidats à la présidence lors de sa conférence de presse sur la COVID-19, mardi.

«Je ne voudrais pas, si on était en élection ici, que les autres États ou pays se mêlent de nos élections, donc ça sera aux Américains à décider.»

Le journaliste Louis Lacroix de Cogeco Nouvelles n’a pas réussi à le faire déroger de sa ligne, même en lui assurant qu’il ne «pense pas que [sa] réponse va avoir une grosse influence», un commentaire qui a fait fuser les rires dans la salle.

Sur un ton plus sérieux, le premier ministre a dit néanmoins avoir quelques inquiétudes par rapport au «protectionnisme exagéré» des États-Unis.

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.