POLITIQUE
23/09/2020 16:00 EDT

François Legault déçu par le discours du Trône

Le premier ministre accuse le gouvernement fédéral de s'immiscer dans des compétences provinciales.

Jacques Boissinot/La Presse canadienne

Le premier ministre du Québec a qualifié de «décevant» le discours du Trône prononcé par la gouverneure générale Julie Payette mercredi après-midi à Ottawa.

M. Legault s’est notamment inquiété de certains passages du discours touchant au domaine de la santé, une compétence provinciale.

«Je vais en discuter demain avec les premiers ministres des autres provinces», a assuré M. Legault sur Twitter avant même la fin de l’allocution de Mme Payette.

Le discours, qui ne mentionnait pas la demande formulée par plusieurs provinces dont l’Ontario et le Québec d’augmenter les transferts fédéraux en santé.

On y a notamment promis de veiller à ce que tous les Canadiens aient accès à un médecin de famille, en plus de s’engager à créer - en collaboration avec les provinces - «de nouvelles normes nationales pour les soins de longue durée afin que les personnes âgées bénéficient du meilleur soutien possible».

Une possibilité qui avait été évoquée au printemps par le premier ministre Trudeau, lorsque le Québec a demandé l’aide de l’armée canadienne pour reprendre le contrôle de la situation dans les CHSLD.

Les propos de M. Legault ont été presque immédiatement relayés sur Twitter par le chef du Bloc québécois, Yves-François Blanchet, qui a dit que le gouvernement fédéral n’a “rien écouté des demandes urgentes et légitimes du Québec et des provinces”.

Les partis d’opposition à Ottawa devraient faire part de leurs impressions sur le discours du Trône en début de soirée.

Avec La Presse canadienne

Biden ou Trump?
Suivez les dernières nouvelles, les analyses et les sondages dans cette course qui ne cesse de surprendre!