DIVERTISSEMENT
07/04/2020 09:46 EDT

COVID-19: quand François Bellefeuille déneige sa cour, gère ses enfants et livre un message important

«S’ils veulent être connus, quand ils seront adultes, ils auront juste à faire comme tout le monde, puis s’inscrire à OD Lune!»

Facebook/François Bellefeuille

François Bellefeuille a pris la parole sur les réseaux sociaux, ce lundi 6 avril, pour informer la population québécoise au sujet de l’étude ColCorona.

«Là, il faut que je vous parle de quelque chose d’important. Et je veux bien le faire, donc je vais aller me chercher du vin», déclare l’humoriste d’emblée.

Une fois un verre de vin à la main, et tentant de joindre l’utile à l’utile en venant à bout de la dernière butte de neige dans sa cour, François Bellefeuille nous explique dans ses mots de quoi il en retourne.

Mais pour être aussi précis que possible, voici les explications que l’on retrouve sur la page dédiée à l’étude:

«Les adultes qui souffrent de complications majeures de COVID-19 semblent présenter une tempête inflammatoire majeure (réaction excessive du système immunitaire). Par conséquent, nous émettons l’hypothèse que le ciblage de la réponse inflammatoire (provenant de l’inflammasome) peut réduire les complications liées au COVID-19 chez les adultes à risque ou présentant des signes de tempête inflammatoire.

L’objectif principal de l’étude ColCorona est de déterminer si un traitement à court terme avec un médicament particulier réduit le taux de décès et de complications pulmonaires liées à COVID-19. ColCoronasera une étude randomisée, en double aveugle, contrôlée contre placebo. Suite à la signature du formulaire de consentement éclairé, 6000 sujets répondant à toutes les conditions d’inclusion et aucun critère d’exclusion seront inscrits.»


Tout au long de la vidéo, les enfants de l’humoriste, Dali et Milo, vont et viennent pour profiter de l’extérieur, et tenter de comprendre pourquoi leur père parle seul à une caméra dans la cour.

En légende de sa vidéo, l’humoriste souligne que la participation de ces derniers n’était aucunement prévu.

«Ça ne deviendra pas une habitude de montrer mes enfants sur les réseaux sociaux. J’ai toujours voulu leur laisser la chance d’être anonymes. S’ils veulent être connus, quand ils seront adultes, ils auront juste à faire comme tout le monde, puis s’inscrire à OD Lune!» écrit le principal intéressé.

«Si la plus cute de la lignée des Bellefeuille ne vous stimule pas à parler de l’étude à tout le monde… la prochaine fois, je montre mes fesses!»

La bonne nouvelle, c’est que toute la petite famille parvient au final à venir à bout de la fameuse butte de neige. Musique et danse pour tout le monde!

À voir également: