POLITIQUE
19/06/2020 13:50 EDT | Actualisé 19/06/2020 13:51 EDT

Le Fonds vert sert à payer 88 fonctionnaires

Normalement, c’est le Conseil du Trésor qui paie les employés de l’État.

Jacques Boissinot/La Presse canadienne
Le ministre de l'Environnement, Benoit Charrette. (photo d'archives)

QUÉBEC — Le Fonds vert sert à payer 88 fonctionnaires au ministère de l’Environnement.

Cette enveloppe est pourtant censée servir à financer des projets pour réduire les émissions de gaz à effet de serre (GES).

En commission parlementaire vendredi, le gouvernement a confirmé qu’une somme de 7 millions $ issue du Fonds vert sert à payer ces fonctionnaires, alors que normalement c’est le Conseil du Trésor qui paie les employés de l’État.

On fait valoir que ce personnel est affecté spécifiquement aux changements climatiques, donc en lien avec la mission du Fonds vert.

À l’étude du projet de loi 44 sur la réforme du Fonds vert, le porte-parole péquiste en matière d’environnement, Sylvain Gaudreault, a déposé un amendement pour que cesse cette pratique.

Il a plaidé que ces 7 millions $ devraient servir à financer des projets et non à payer des fonctionnaires.

Le ministre de l’Environnement, Benoit Charette, a rejeté l’amendement.

À VOIR: les Québécois veulent une relance verte