NOUVELLES
22/06/2020 11:19 EDT | Actualisé 22/06/2020 13:31 EDT

Feu de forêt au Lac-Saint-Jean: la progression des flammes se poursuit

La SOPFEU a déclaré que l'incendie demeure hors de contrôle.

Facebook SOPFEU
Le feu de forêt à Chute-des-Passes au Lac-Saint-Jean (photo du 20 juin).

QUÉBEC — Le feu de forêt qui a détruit jusqu’à lundi matin plus de 71 500 hectares de forêt au nord du Lac-Saint-Jean demeure hors de contrôle selon ce que rapporte la Société de protection des forêts contre le feu (SOPFEU).

Dans une mise à jour faite en milieu de matinée, l’organisme précise que la progression des flammes se poursuit, mais plus lentement. Les vents changeants demeurent préoccupants, car ils influencent la direction de la propagation du feu.

Lundi, 64 pompiers forestiers oeuvraient à divers endroits où le feu sévissait avec l’aide de pilotes et du personnel de certains fournisseurs supportant les opérations, pour un total de 129 intervenants. D’autres pompiers forestiers se joindront à eux au cours des prochains jours, selon la SOPFEU.

L’organisme ajoute qu’un plan de protection de la Centrale hydroélectrique Péribonka 4 est en vigueur et qu’il demeure une priorité. D’autres plans seront élaborés pour la protection pour les unités de Rio Tinto et de la compagnie DLM, qui donnent accès à leurs locaux à la SOPFEU pour loger son personnel.

Plus tard lundi, si les conditions le permettent, des opérations de brûlage dirigées à l’aide d’une torche seront effectuées afin de créer un coupe-feu en brûlant la végétation au sol. On poursuivra aussi la construction d’une tranchée en guise de coupe-feu à l’aide de tracteur excavateur.


Entre-temps, les opérations aériennes d’avions-citernes se poursuivront, de même que des interventions héliportées.

Les équipes de la SOPFEU espèrent aussi que des précipitations faciliteront leur tâche. Environnement Canada établit à 60 % le risque d’averses pour la région du Lac-Saint-Jean lundi après-midi, mais évoque aussi la possibilité d’orages. En forêt, la foudre peut parfois être à la source de nouveaux incendies.

À 16h00, à Québec, une conférence de presse servira à faire le point sur la situation des feux de forêt au Québec. La ministre de la Sécurité publique Geneviève Guilbault et le ministre des Forêts, de la Faune et des Parcs, Pierre Dufour, y prendront part; ils seront accompagnés du directeur général de la SOPFEU, Éric Rousseau.

Le Québec comptait lundi matin 22 incendies de forêt actifs.

Il est déjà établi que dans le Bas-Saint-Laurent, la situation des feux s’est améliorée. Cependant, toutes les régions du Québec situées au sud d’une ligne imaginaire s’étendant du sud de la baie James, à l’ouest, jusqu’à Blanc-Sablon, à l’est, font l’objet d’un danger d’incendie qualifié d’extrême.

La SOPFEU rappelle que le gouvernement du Québec a mis en place une ligne d’information pour les citoyens: 1-877-644-4545.

À VOIR: deux experts alarment sur l’état de la forêt amazonienne