DIVERTISSEMENT
08/07/2019 07:55 EDT | Actualisé 08/07/2019 13:59 EDT

FEQ: l’excentricité et l’énergie contagieuse de Twenty One Pilots

Pour sa première prestation à Québec, le duo en a mis plein la vue.

HuffPost Québec

La foule était compacte à souhait, les gens au parterre sautaient déjà bien haut et les téléphones étaient levés dans les airs afin d’immortaliser l’ouverture du spectacle fort attendu de Twenty One Pilots au Festival d’été de Québec. La pièce bien rock Jumpsuit, livrée sur fond de voiture enflammée et d’éclairages grandioses et écarlates, s’est alors faite à l’image de tout cet enlevant concert du duo américain: énergique, colorée, excentrique et assurément unique.       

Foule et prestation survoltées

Les admirateurs de Twenty One Pilots n’auront pas eu à patienter bien longtemps avant d’entendre la populaire pièce Heathens, tirée de la bande-annonce du film Suicide Squad. Le duo – qui s’est présenté complètement masqué sur scène – a pris soin de la livrer en tout début de spectacle, après une jolie intro au piano, de criants «Hands Up» lancés à la foule en délire et une belle montée de décibels. 

On peut dire que Tyler Joseph (à la voix) et Josh Dun (à la batterie) étaient férocement en forme tout au long de ce qui s’est avéré tout sauf un petit dimanche soir tranquille passé sur les plaines d’Abraham. 

Galerie photo FEQ: Twenty One Pilots Voyez les images

Après s’être présenté à la foule (qui savait pourtant très bien à qui elle avait affaire), le chanteur qui avait troqué son masque pour des lunettes et une longue chemise fleurie a blagué en lançant: «Je ne sais pas qui est venu ouvrir ce spectacle, mais je l’ai retourné à la maison et j’ai mis ma robe fleurie pour passer un bon moment avec vous.» Tout en faisant crier des «Oh hey!» aux spectateurs agglutinés dans différentes sections de la foule, il a ensuite entamé la chanson bien festive baptisée TV

Caché derrière sa chemise à fleurs lui recouvrant volontairement le visage, le chanteur a interprété la pièce Lane Boy devant son acolyte soudainement torse nu. Le tout à travers un amalgame d’effets de lumières, de fumée et de projections représentant d’énormes masques à gaz. À l’aide de machines, la paire d’hommes aux allures de petits garçons s’est d’ailleurs amusée à diffuser ses propres jets de fumée sur scène. 

Originaux et audacieux, les deux membres du groupe ont changé maintes fois de costumes au cours de la soirée. Vêtu d’une veste jaune pour éviter qu’on ne le perdre de vue, le chanteur s’est rendu dans la foule survoltée pour offrir la pièce Holding. Quant à My Blood, c’est carrément debout, tenu à bout de bras par un garde du corps - et toujours au coeur de la foule - que l’excentrique chanteur l’a interprétée. 

De retour sur scène, alors que son ami batteur se chargeait d’impressionner la foule à coups de sauts de gymnastique, c’est en chantant un couplet du classique Jump Around du groupe House of Pain que l’artiste a fait bondir les spectateurs. Juste avant de poursuivre avec la pièce Ride qui a dû faire perdre la voix à plusieurs d’entre eux. 

Le batteur grimpé sur ses épaules, Tyler Joseph a lancé en français un «Bonsoir Québec, merci d’être ici.» «C’est notre première fois dans la ville de Québec et on a été si inspiré par votre beau pays qu’on a écrit une chanson dans la voiture de location», a-t-il ajouté en entamant le classique d’Elvis Presley Can’t Help Falling in Love.

Avec leur succès Stressed Out - reconnu pour avoir récolté plus d’un milliard de visionnements sur YouTube -, c’est l’entièreté des plaines d’Abraham que le duo a fait chanter. Un court extrait de Seven Nation Army des White Stripes plus tard, le batteur et sa batterie se sont retrouvés en plein coeur de la foule. 

Le moment le plus fort, le plus impressionnant et certainement le plus fou du spectacle fut sans contredit celui où le chanteur est grimpé – sans harnais! – jusqu’au sommet de la très haute tour de projecteurs alors qu’il interprétait la chanson Car Radio. Un moment saisissant que des milliers d’admirateurs aussi impressionnés que troublés se sont empressés d’immortaliser sur photos et vidéos.  

Après avoir livré la douce Chlorine, le groupe a conclu cette soirée survoltée avec la magnifique pièce Trees; les projections d’arbres, les saisissants éclairages, l’orgie de lasers et la voiture en flammes formant un tableau aussi chargé que cet impeccable spectacle qui tirait trop rapidement à sa fin, sous une pluie de confettis.  

Le festival d’été de Québec se poursuit jusqu’au 14 juillet prochain. Pour en savoir plus sur la programmation : https://www.feq.ca/

À voir également: