Vivre

Une étude associe produits laitiers et cancer de la prostate

Le cancer de la prostate est le cancer le plus souvent diagnostiqué chez les hommes au Canada.

MONTRÉAL — Une consommation élevée de produits laitiers semble rehausser le risque de cancer de la prostate, prévient une méta-analyse publiée dans le Journal of the American Osteopathic Association par des chercheurs de la prestigieuse clinique Mayo.

Les chercheurs soulignent que des études antérieures ont démontré que les produits laitiers sont la principale source de calcium dans les pays occidentaux, où l’incidence de cancer de la prostate est élevée. Comparativement, cette incidence est basse en Asie, où la consommation de produits laitiers est faible.

Les auteurs de l’étude n’ont constaté aucune association claire entre un risque élevé de cancer de la prostate et d’autres aliments de source animale, y compris la viande rouge et blanche, la viande transformée et le poisson.

Ils ont toutefois mesuré une association entre un risque réduit et une alimentation végétale.

L’auteur principal de l’étude, l’oncologue John Shin, a expliqué dans un communiqué que ses travaux «mettent en lumière une source de préoccupation concernant une consommation élevée de produits laitiers», en plus «d’appuyer les preuves qui se multiplient concernant les bienfaits potentiels d’une alimentation végétale».

La méta-analyse regroupait 47 études publiées depuis 2006, ce qui représentait plus d’un million de participants. Le docteur Shin a précisé que d’autres travaux seront nécessaires pour préciser la nature et la force des associations qui ont été constatées.

Le cancer de la prostate est le cancer le plus souvent diagnostiqué chez les hommes au Canada. Il représente 21 pour cent de tous les nouveaux cancers diagnostiqués chez les hommes chaque année.