7 erreurs à éviter quand on fait du sport chez soi

Les gyms sont fermés, pas le choix de s'entraîner à la maison, mais attention...!

Pas le choix de faire du sport chez soi - et c’est un vrai engouement qui s’est emparé des Québécois à en croire les rayonnages des boutiques de sport pris d’assaut. Difficile désormais de trouver des poids libres, idem pour les bandes élastiques qui disparaissent rapidement ainsi que les tapis de yoga qui se font rares.

Faire du sport, c’est bien, mais il y a quelques erreurs à ne pas commettre pour ne pas rester le dos barré, les jambes raides et le cou sous le signe d’un torticolis.

Le HuffPost Québec s’est entretenu avec Josée Lavigueur, qui encourage notamment un programme formé d’exercices quotidiens lors de séances maison.

1 - Se fier à n’importe quel programme

«La première grosse erreur, c’est de se fier à n’importe quelle source. Il y a tellement d’offres, il faut faire bien attention. N’oubliez pas que lors d’un entraînement, on joue avec sa santé. On met sa santé entre les mains d’un entraîneur. N’importe qui peut devenir entraîneur, il n’y a pas d’ordre, et c’est un vrai problème. Mais à côté de cela, il y a des entraîneurs qui se sont formés pendant des années! Faites le bon choix.»

2 - L’échauffement bâclé ou oublié

«L’échauffement, je le compare à un «check list» de pilote avant un vol. Je dois me demander quels muscles je vais faire travailler pour être sûr de bien tous les échauffer. Si je pars courir, je marche avant, puis j’accélère. Et surtout je ne m’étire pas pendant l’échauffement, cela pourrait entraîner des micro-déchirures.»

3 - L’absence de plan et d’objectifs clairs

«N’oubliez pas que faire du sport c’est avant tout pour améliorer sa santé! Il faut se booker des rendez-vous avec soi-même et les rendre visibles à la vue de tous. Pourquoi ne pas les partager avec la famille? Et respectez ces rendez-vous avec vous-même!»

4 - Aller trop vite, trop fort

«Quand la motivation te pousse à aller trop fort et trop vite, c’est là que tu te blesses. Et puis trop, ça peut signifier aussi se lasser, s’écoeurer rapidement. N’oubliez pas la notion de plaisir.»

5 - Être mal équipé

«L’investissement minimum, ce sont des chaussures avec un bon support. C’est d’autant plus important quand on vieillit. On parle d’équipement minimal parce qu’une autre erreur serait de penser que si on ne possède pas d’haltères (ou autres), on ne peut pas s’entraîner. Faux. Le poids du corps, les exercices de stabilité et de lenteur sont excellents.»

6 - Penser «qu’un peu» ce n’est pas assez!

«Penser que si on n’a pas une heure, cela ne vaut pas la peine de faire du sport. FAUX! Tout compte. Tout exercice va avoir un impact sur mon humeur et mon énergie. N’oubliez pas que c’est l’assiduité qui est payante.»

7- Oublier les étirements

«Il faut s’étirer après avoir faire du sport, c’est important, pour éviter les courbatures.»

Les préceptes de Josée:

Le mot d’ordre: gainage?

«Oui, absolument c’est le nerf de la guerre. Avec une ceinture abdominale plus résistante, vous allez vous tenir plus droit et ainsi mieux protéger votre corps.»

Que dirais-tu: «mieux vaut s’entraîner plus souvent et moins longtemps» - ou le contraire ?

«Plus souvent et moins longtemps. Mais la meilleure manière de s’entraîner, c’est celle qui vous convient le mieux. Il faut aussi y trouver du plaisir, tout en s’imposant de la rigueur. Je dirais qu’il faut faire un peu moins, mais tous les jours.»

Ton top 3 pour les abdos?

« *1 - la planche (face ou de côté) qui est vraiment un super exercice. On peut la faire sur les genoux, mains, coudes. *2 - Le grimpeur: c’est la planche en ramenant les genoux de façon alternée vers la poitrine. *3 - Les ciseaux sur le dos (dits aussi bicyclette) .»

Ton top 3 des fessiers?

« * 1 - Les fentes: se placer en fente, “on descend dans la fesse et on remonte dans la fesse”. * 2 - Combiner squatt et remonter en allongeant la jambe vers l’arrière. * 3 - Le pont: sur le dos et on remonte en ligne droite tronc et cuisses. »

Pour suivre Josée Lavigueur, c’est sur ma Zone Fit, programme numérique de remise en forme, et sur sa page Facebook.