NOUVELLES
11/03/2020 12:58 EDT | Actualisé 11/03/2020 14:59 EDT

L'épidémie du COVID-19 est une «pandémie»

Le coronavirus a contaminé plus de 110 000 personnes dans le monde depuis fin décembre.

L’Organisation mondiale de la santé (OMS) affirme que l’éclosion de la COVID-19 est devenue une pandémie.

Son directeur général a déclaré que la propagation du coronavirus causant la maladie respiratoire COVID-19 pouvait encore être combattue, mais que certains pays sont aux prises avec un manque de ressources et certains avec un manque de volonté.

Au cours des deux dernières semaines, le nombre de cas en dehors de la Chine a été multiplié par 13 et le nombre de pays touchés a triplé, selon l’OMS.

«Nous sommes profondément préoccupés tant par les niveaux alarmants de propagation et de gravité que par les niveaux alarmants d’inaction» dans le monde, a déclaré le directeur général de l’OMS, Tedros Adhanom Ghebreyesus, en conférence de presse à Genève.

FABRICE COFFRINI via Getty Images
Tedros Adhanom Ghebreyesus (centre) a appelé, une fois de plus, les pays à agir pour «contenir» l'épidémie.

Ce dernier a souligné que de déclarer une pandémie ne changeait pas l’évaluation par l’OMS de la menace posée par le nouveau coronavirus, pas plus que ce qu’accomplit l’organisation internationale et ce que devraient faire les pays.

Selon le site de l’OMS, il est question de pandémie «en cas de propagation mondiale d’une nouvelle maladie».

«Une pandémie (...) survient lorsqu’un nouveau virus (...) apparaît et se propage dans le monde entier, en l’absence d’immunité dans la grande majorité de la population», peut-on lire.

Avec l’Agence France-Presse.

À VOIR ÉGALEMENT: