POLITIQUE
20/08/2019 08:16 EDT

L'épouse de Raïf Badawi dément la rumeur qui l'envoie au Bloc québécois

«Tant que Raïf est en prison, je dois mettre toute mon énergie pour le faire libérer.»

ALAIN JOCARD via Getty Images

SHERBROOKE, Qc — Ensaf Haidar, l’épouse du blogueur Raïf Badawi qui est emprisonné en Arabie saoudite, annonce qu’elle ne sera pas candidate du Bloc québécois (BQ) aux prochaines élections fédérales dans la circonscription de Sherbrooke.

Dans un message publié sur Facebook, Mme Haidar reconnaît qu’un jour, elle pourrait songer à se lancer en politique dans le parti de son choix, mais ajoute qu’une telle décision est prématurée en ce moment.

Cogeco Nouvelles a affirmé lundi que Mme Haidar a été courtisée par le Bloc québécois. La circonscription de Sherbrooke, où elle habite, est représentée depuis 2011 par le député Pierre-Luc Dusseault du Nouveau Parti démocratique (NPD).

 

Dans son message, Mme Haidar souligne que ses enfants, déjà privés de leur père, ne pourraient se passer de leur mère pour qu’elle fasse de la politique à Ottawa. Elle écrit qu’elle a consulté des gens et mesuré les pour et les contre avant de prendre sa décision.

Tant que son époux sera en prison, elle mettra toute son énergie pour le faire libérer, ajoute-t-elle.

Raïf Badawi a été jeté en prison en Arabie saoudite il y a sept ans après avoir milité sur son blogue pour la libéralisation morale de son pays et pour avoir critiqué l’islam.