DIVERTISSEMENT
10/12/2019 14:55 EST | Actualisé 10/12/2019 15:04 EST

«Les enfants de la télé» fête Noël et souffle ses 10 chandelles

«J’ai toujours aimé cette émission-là, mais de l’animer, c’est quelque chose», confie André Robitaille.

Julien Faugère/Radio-Canada
André Robitaille et Édith Cochrane animent «Les enfants de la télé» depuis six ans.

Le temps des Fêtes, une émission toujours en santé et une décennie d’existence: les raisons de célébrer se font nombreuses pour André Robitaille et Édith Cochrane. C’est ce que le duo fera ce mercredi, alors que sera diffusée l’émission spéciale «10 ans des Enfants de la télé».

Cette soirée d’anniversaire sera d’une durée de deux heures bien remplies: des surprises et des prestations musicales, en compagnie d’une quinzaine d’invités coups de cœur du grand public, dont Véronique Cloutier, Louis Morissette et Guillaume Lemay-Thivierge. 

10 ans de pur plaisir 

C’est sur un plateau recouvert de faux flocons de neige et dans une ambiance de Noël qu’André Robitaille et Édith Cochrane ont enregistré l’émission spéciale célébrant les dix ans des Enfants de la télé. Une belle occasion pour les deux animateurs de faire le point et de se remémorer de beaux souvenirs de cette aventure qui, pour eux, dure depuis maintenant 6 ans. 

Pour moi, c’était un plongeon, complètement. C’était sauter dans un train en marche et prendre un plaisir fou à rouler dans ce train-là.Édith Cochrane

 «J’ai toujours aimé cette émission-là, mais de l’animer, c’est quelque chose», explique André Robitaille, qui a développé au fil des années une complicité et une amitié avec sa coanimatrice, en plus d’avoir un grand respect pour elle.

«C’était un bon timing dans ma petite carrière, de m’asseoir dans cette chaise-là et de fêter la télé, ajoute-t-il. La télé est importante et est en transformation, on le sait. Elle a marqué et elle va marquer encore longtemps. Ça fait 10 ans que tous les mercredis, il y a 30% de la part de marché, de gens qui nous regardent. C’est malade! La télé est importante pour eux.»

«Pour moi, c’était un plongeon, complètement, affirme Édith Cochrane. C’était sauter dans un train en marche et prendre un plaisir fou à rouler dans ce train-là. Je n’avais jamais fait de coanimation, ce fut un apprentissage, j’ai appris sur le tas, mais dans une limousine avec un chauffeur expérimenté. C’est un immense privilège de réunir ces gens autour de la table, je me sens vraiment aux premières loges de pages d’histoire qui se tournent. C’est un privilège dans ma carrière, oui, mais au-delà de ça, dans l’histoire de la télé. »

Le duo vante aussi le contexte favorable aux confidences de ce plateau où sont racontées «des choses qui ne se disent pas ailleurs», souvent par des trios improbables.

Les plus beaux moments

Qui dit émission spéciale et dixième anniversaire dit aussi commémoration des plus beaux moments vécus sur le plateau pour la paire d’animateurs.

J’aime beaucoup quand on apprend, quand on est touché et quand on rit, et quand les trois sont atteints, je suis heureux.André Robitaille

 Pour André Robitaille, ceux-ci se divisent en deux catégories : les moments fous et les moments touchants. 

«J’aime beaucoup quand on apprend, quand on est touché et quand on rit, et quand les trois sont atteints, je suis heureux, dit-il. Un moment qui m’a un petit peu chaviré est quand on a envoyé l’image «Dans ma caméra» à Charles Lafortune, qui était à la maison avec son bébé. Quand on est revenu de la vidéo, il pleurait. Mais c’est allé plus loin, car c’est là qu’il nous a dit, à travers les larmes, qu’à ce moment-là, il ne savait pas que son fils était autiste. Je trouve que pour le téléspectateur qui aime son animateur de La voix, c’est un cadeau et un privilège que Les enfants de la télé vient de lui donner. »

«Dans les affaires folles, c’est sûr que quand Shirley Théroux, à Deux filles le matin, donne un conseil de comment se décoincer quand on fait l’amour et qu’on est pris sous l’eau, et que la réponse est “en mettant le doigt dans l’anus”, pour moi, je ne peux pas l’oublier», ajoute-t-il en riant. 

Pour Édith Cochrane, ce sont les réactions des invités sur le plateau qui sont précieuses.

«Mitsou qui se voit en maillot de bain bien trop sexy dans une émission de Noël: d’abord, l’extrait est savoureux, mais elle sur le plateau qui veut mourir, ça, c’est formidable! Aussi, les extraits de gens qui, avant d’être connus, parlaient comme s’ils connaissaient donc le métier me font mourir de rire. Tout comme lorsque j’arrive à déstabiliser André, à lui desserrer la cravate. »

Un montage des réactions à la Mitsou (comme un Xavier Dolan d’aujourd’hui criant au jeune Dolan de se la fermer ou une Patricia Paquin livrant une entrevue où elle parlait beaucoup trop bien… dans une cabane à sucre!) sera présenté lors de cette émission anniversaire. Le résultat du concours pendant lequel le grand public pouvait voter pour le meilleur extrait des dix dernières années de l’émission sera aussi dévoilé. 

Les enfants de la télé en chiffres

  • 249 épisodes diffusés à ce jour dont 184 émissions régulières et 65 émissions spéciales
  • 935 invités
  • Environ 6930 extraits diffusés
  • 4 années d’animation pour Véronique Cloutier et Antoine Bertrand
  • Céline Dion, Anne Dorval et Dominique Michel sont les femmes qui ont le plus souvent été vues dans les archives de l’émission
  • Du côté des hommes, il s’agit de Guy A. Lepage, Marc Labrèche et Normand Brathwaite
  • C’est Normand Brathwaite qui remporte la palme du plus grand nombre de visites sur le plateau: il a participé à 7 épisodes.

L’émission «Spéciale 10 ans des Enfants de la télé» sera diffusée le 11 décembre sur les ondes d’Ici Radio-Canada Télé.

Galerie photo Le tapis rouge des Olivier 2019 Voyez les images