BIEN-ÊTRE
10/05/2019 12:22 EDT | Actualisé 10/05/2019 14:26 EDT

ELLE Québec et ELLE Canada passent chez KO Média

Une marque en moins chez Québecor.

Elle Québec/Facebook

 Le magazine mode ELLE Québec est passé des mains de Transcontinental puis de TVA Publications pour finalement atterrir dans celles de KO Média, l’entreprise dirigée par Louis Morissette qui a le vent dans les voiles.

KO, qui comprend aussi une portion production télé et cinéma ainsi qu’une maison d’édition, a confirmé vendredi avoir acquis les licences de ELLE Québec, mais aussi de ELLE Canada. Les deux publications établies chez nous depuis la fin des années 80 s’ajoutent donc à la collection de magazines KO de plus en plus étoffée : Véro, Édition Papier, K pour Katrine, di Stasio

« ELLE est bien ancrée dans notre culture Québécoise et Canadienne. Les valeurs de cette marque phare qui rayonne dans 43 pays à travers le monde, sont une intégration toute naturelle pour nous. Nous sommes heureux de nous associer à l’un des leaders mondiaux de l’édition, de la production, de la diffusion et de la distribution de contenu» explique Sophie Banford, éditrice des deux magazines et associée chez KO Média, par voie de communiqué.

La valeur de la transaction n’a pas été dévoilée.

La nouvelle surprend dans un contexte où l’imprimé est en déclin et les compressions budgétaires dans les médias plus nombreuses, mais, en entrevue avec La Presse, l’équipe de KO dit être persuadée que ses nouvelles acquisitions sont viables et que l’avenir de la presse écrite n’est pas si noir. « Nous, on y croit, dit Louis Morissette. Notre modèle d’affaires est très différent de celui des gros acteurs. »

« Et l’imprimé, ce n’est pas terminé, c’est encore 75 % de notre business, surenchérit Sophie Banford en entrevue avec La Presse. On est en croissance depuis trois ans. On croit au contenu. On est persuadés que quand on offre du bon contenu, les gens sont quand même au rendez-vous. »

À voir aussi :