NOUVELLES
04/08/2019 11:40 EDT

El Paso et Dayton, 250 et 251e fusillades aux États-Unis en 2019

Jusqu’à présent cette année, 531 personnes sont mortes lors de fusillades de masse et 2066 ont été blessées.

ASSOCIATED PRESS
Des chaussures sont entassées devant le lieu du tir, y compris le bar Ned Peppers, le dimanche 4 août 2019 à Dayton, en Ohio.

Plus de fusillades en 2019 que de jours écoulés dans cette même année... Le nombre de fusillades de masse aux États-Unis est terrifiant et les tueries d’El Paso au Texas, samedi 3 août , et celle de Dayton dans l’Ohio, ce dimanche 4 août, viennent d’ajouter une pierre à l’édifice. Ce dimanche nous sommes le 216e jour de l’année pour une 251e fusillade américaine.

Selon l’ONG Gun violence archives, la tuerie perpétrée dans un centre commercial d’El Paso et qui a fait 20 morts et 26 blessés, est la 250e tuerie depuis le début de l’année ayant touché quatre personnes ou plus. Celle perpétrée à Dayton, dans l’Ohio, a fait neuf morts et 26 blessés et monte à 251 le nombre de massacre dans le pays. L’ONG met à jour un tableau et une carte disponibles ici.

Les archives classent les fusillades de masse parmi les incidents dans lesquels quatre personnes ou plus ont été abattues ou tuées, sans compter les tireurs. Jusqu’à présent cette année, 531 personnes sont mortes lors de fusillades à grande échelle et 2066 ont été blessées, selon les données.

Gun violence archives
Tueries de masse aux États-Unis

Ces attaques sont intervenues dans une semaine particulièrement douloureuse pour le pays: deux personnes ont été tuées par balle dans un magasin Walmart à Southaven, dans le Mississippi, au sud de Memphis, et trois personnes ont été tuées par des coups de feu dimanche au Gilroy Garlic Festival, au nord de la Californie. Celle de Dayton est donc la quatrième fusillade de masse cette semaine.

Ces chiffres effarants indignent sur les réseaux sociaux et sont abondamment repris par les opposants aux armes à feu. 

«Troisième tuerie de masse cette semaine. Entre 15-20 tués dans celle d’aujourd’hui et McConnell ne veut pas faire passer le projet de loi HR8 pour un vote. Dites moi comment le Parti républicain peut être “pro-vie” quand il ne veut pas voter un projet de loi -qui a déjà été adopté- qui rendrait le pays plus sûr face à la violence armée.»

À noter que Mitchell McConnell est un sénateur républicain et Alyssa Milano fait référence au projet de loi HR8 qui demande à ce que soit exigée une vérification des antécédents pour chaque vente d’armes à feu. 

«La tuerie d’El Paso est la troisième tuerie de masse cette semaine. Deux dans un Walmart. Un dans un festival. Peu importe ce qu’ils vous disent, ce n’est pas juste les centres-villes.»

«Je viens d’avoir un appel téléphonique avec une famille de Dayton... Cet appel tombait bien pour eux, mais pas pour les neuf autres familles. Entre ça et l’attaque terroriste d’El Paso et les récents autres tueries, je me sens complètement inutile... Faites du bruit et sensibilisez... Votez, ne normalisez pas ceci.»

«Jusqu’à présent cette année, 522 personnes sont mortes dans des fusillades de masse et 2040 ont été blessées.» (Avant Dayton)

 «Ce tweet a 12 heures et il est déjà daté. 9 autres personnes tuées à Dayton, Ohio.»

À El Paso, la police a placé en garde à vue un homme blanc de 21 ans et enquête sur un possible motif «haineux», ce qui aux États-Unis désigne les attaques motivées par l’origine, la religion, ou encore l’orientation sexuelle des victimes.

Un manifeste, attribué au tireur et circulant sur internet, dénonce notamment «une invasion hispanique du Texas» et fait référence à la tuerie commise par un suprémaciste blanc dans des mosquées de Christchurch en Nouvelle-Zélande (51 morts, le 15 mars).

Ce texte a été publié originalement dans le HuffPost France.

À VOIR AUSSI: Au moins vingt morts dans une fusillade au Texas