NOUVELLES
08/01/2021 11:48 EST | Actualisé 08/01/2021 12:09 EST

COVID-19: le ministre de l'Éducation revoit le plan scolaire

Examens ministériels annulés, nouvelle pondération des bulletins, appel à tous et évaluation de la ventilation... Jean-François Roberge avait plusieurs mesures à annoncer aujourd'hui.

La Presse Canadienne/Ryan Remiorz
Le ministre de l'Éducation Jean-François Roberge

«Les temps sont durs, on doit poser des gestes différents», a affirmé le ministre de l’Éducation Jean-François Roberge lors de sa présentation de la mise à jour du plan scolaire pour l’année 2020-2021 et de mesures additionnelles pour s’adapter en cette année scolaire exceptionnelle.

D’ici la fin du mois de janvier, des services de tutorat seront accessibles pour les élèves en difficulté.

Le personnel volontaire, les retraités de l’enseignement, les étudiants au collégial et à l’université pourront ainsi devenir tuteur dans le but d’accompagner les élèves qui auraient besoin d’une aide supplémentaire. Les personnes intéressées pourront s’inscrire prochainement via la plateforme Répondez présent. «Ces gens-là pourront devenir des tuteurs et donc aider, accompagner, soutenir des élèves qui auront été ciblés par des enseignants, ceux qui connaissent le mieux les besoins des élèves», a expliqué Jean-François Roberge.

Le ministre a également annoncé le lancement de forums de discussions pédagogiques en ligne, qui seront disponibles pour les élèves qui ont besoin d’un soutien à l’extérieur des heures de classe.

En ce qui concerne la santé mentale, une application mobile sera bientôt accessible pour permettre aux jeunes d’avoir accès à des ressources, des témoignages, des vidéos et du clavardage en direct pour briser l’isolement. 

Changement pour les bulletins

Les enseignants auront finalement jusqu’au 5 février pour remettre le premier bulletin, et la pondération sera modifiée: la valeur du premier bulletin sera moindre, afin de donner une chance aux jeunes de se reprendre dans ce contexte d’apprentissage différent. La pondération exacte reste à déterminer.

Jean-François Roberge a aussi annoncé que les examens ministériels seraient annulés cette année. Un document sera rendu disponible aux enseignants afin qu’ils s’assurent de transmettre les savoirs essentiels pour que les jeunes puissent bien finir leur année scolaire et commencer la suivante en confiance.

En donnant une plus grande importance au second bulletin, on vous donne la chance de vous rattraper, de réussir votre année scolaire, c’est ça l’objectif.Jean-François Roberge, ministre de l'Éducation

Dès la semaine prochaine, tous les élèves de la province auront accès à un ordinateur ou une tablette s’ils en ont besoin, a promis le ministre. «100% des besoins seront comblés», a-t-il assuré.

Évaluation de la qualité de l’air

Des tests ont été effectués quant au taux de CO2 dans les classes pour s’assurer que l’apport d’air frais est suffisant, a aussi rappelé le ministre. Dans les 330 écoles visitées, seulement 3% des 1369 locaux testés présentent des problèmes, a affirmé monsieur Roberge.

Cet échantillonnage a rapporté un taux moyen de CO2 de 804 ppm dans l’air. Le taux maximum recommandé dans le milieu de l’éducation est de 1000 ppm, a précisé le ministre, et il est de 5000 ppm dans les milieux de travail en général. 

Des mesures ont déjà été prises pour certaines classes problématiques et dans les cas où le taux de CO2 demeurerait trop élevé, les salles de classes concernées devront être utilisées à d’autres fins et ne seront plus des locaux de classes.

À la suite des recommandations de la santé publique, toutes les écoles du Québec seront testées pour évaluer la qualité de l’air. La province compte plus de 3000 écoles, a indiqué le ministre.

Le ministre a d’ailleurs confirmé que les masques de procédure - et non les couvre-visages - devront être portés par tous au secondaire et en formation professionnelle. Deux de ces masques seront fournis chaque jour à chaque élèves.

Mercredi, François Legault avait annoncé que le retour en classe pour les élèves du secondaire était reporté d’une semaine, soit jusqu’au 18 janvier.

Les écoles primaires rouvriront quant à elles le 11 janvier 2021, comme prévu, mais les élèves devront porter le couvre-visage dans les corridors. Les élèves de 5e et 6e année devront également en porter un en classe. Il ne sera pas nécessaire de porter un couvre-visage à l’extérieur.

Vous pouvez visionner la conférence de presse ci-dessous: