NOUVELLES
27/11/2019 12:20 EST

Donald Trump se prend pour Rocky

Les internautes se sont surpassés dans leurs réactions à ce surprenant tweet du président américain.

On va se le dire: les montages humoristiques faits avec Photoshop, c’est souvent rigolo (quand c’est de bon goût). 

Mais quand c’est le président américain qui s’amuse et qu’il publie le résultat d’un montage sur les médias sociaux... c’est spécial. Quand en plus c’est un montage où son apparence est modifiée, c’est tout simplement très bizarre.

Donald Trump a encore une fois fait énormément réagir sur Twitter, jeudi. Le commandant en chef des États-Unis a publié une photo mythique de Rocky Balboa où la tête du boxeur est remplacée par la sienne.

Nous avons rarement vu M. Trump sans complet-cravate, mais nous nous doutons qu’il ne cache pas des abdominaux coupés au carré sous sa chemise.

Le tweet du locataire de la Maison-Blanche n’était pas accompagné d’un message, ce qui laisse place à interprétation sur la signification de cette publication. Trump voulait-il montrer qu’il est puissant? Qu’il est persévérant comme Rocky? Qu’il peut encaisser des coups à la tonne durant l’enquête en destitution ouverte à son encontre? Qui sait!

Évidemment, les internautes avaient beaucoup de choses à dire sur ce tweet, qu’ils soient des opposants de Trump ou des partisans de ce dernier.

«Encore une fois, j’essaie d’imaginer ce que les républicains diraient si c’était un président démocrate qui publiait quelque chose d’aussi farfelu.»

«Ceci est plus juste.»

«Oui!!! Un combattant décoré, c’est certain! Une légende américaine.»

«Rocky et Donald utilisent essentiellement le même vocabulaire et la même grammaire.»

«La réalité.»

«Sens de l’humour merveilleux et rafraîchissant! Les libéraux pourraient s’inspirer de ce tweet et se décoincer un peu!»

«Fox News vs la réalité.»

«Barack Obama n’avait pas besoin d’utiliser Photoshop.»

Bref, comme pour les films de Rocky, on ne sait jamais quand s’arrêtera la saga.

Au moment d’écrire ces lignes, le tweet de Donald Trump avait déjà été retweeté à plus de 37 000 reprises et avait été aimé plus de 110 000 fois.

À voir: Robert Redford compare Trump à un dictateur