NOUVELLES
13/11/2020 12:35 EST

Donald Trump en veut à Fox News et pourrait lancer son média

Donald Trump envisagerait de créer son propre média numérique qui rivaliserait avec la chaîne conservatrice Fox News.

Somodevilla/Getty Images/AFP
Donald Trump lors d'un débat organisé par Fox News en mars 2016 à Détroit (photo d'archives).

L’histoire d’amour entre l’actuel président des États-Unis, Donald Trump, et Fox News touche à sa fin. Donald Trump a désormais les yeux rivés sur le lancement d’un nouveau média numériquea rapporté le site d’information américain Axios ce jeudi 12 novembre

En 2016, lors de sa première campagne présidentielle, le candidat républicain évoquait déjà l’idée de lancer sa propre chaîne télévisée en cas de défaite. Le projet pourrait bien se concrétiser quatre ans plus tard, alors qu’il a été battu par le candidat démocrate Joe Biden le 3 novembre dernier

Toujours d’après Axios, la décision aurait bien pu être précipitée par la guerre naissante entre Fox News et Donald Trump, qui accuse son ancienne chaîne préférée de s’être retournée contre lui depuis plusieurs mois. “Les audiences de Fox News se sont complètement effondrées. C’est encore pire pendant la semaine. C’est très triste de voir ce qui arrive, mais ils ont oublié ce qui leur a permis de réussir. Ils ont oublié la poule aux œufs d’or. La grosse différence entre les élections de 2016 et celle de 2020 était Fox News”, a déploré le président sortant sur son compte Twitter. D’après plusieurs médias américains, les audiences de la chaîne d’information conservatrice se portent pourtant bien. 

Mardi dernier, la décision de Fox News de couper la parole en direct au camp Trump, qui fustigeait une fois encore “des votes illégaux” du camp démocrate, a provoqué l’ire du président.

À cela s’ajoute la remarque d’une présentatrice de Fox News contredisant Donald Trump quelques jours plus tôt, le 5 novembre dernier. “Il prétend qu’il y a énormément de preuves que la victoire lui est ‘volée’. Si elles existent, il doit les présenter”, avait-elle avancé. 

Le divorce entre la chaîne d’information et Donald Trump couvait depuis longtemps. Le président républicain n’avait pas hésité à critiquer les sondages publiés par le média qui prédisaient une probable victoire de Joe Biden.

Le 13 juillet dernier, il avait même tweeté: “Très difficile de regarder Fox New désormais. Ils travaillent contre les gens (les spectateurs) qui les ont placés où ils sont. Leurs intervenants sont catastrophiques”. Après l’annonce de la victoire de Joe Biden en Arizona, que la chaîne conservatrice avait été parmi les premières à annoncer, des partisans du président avaient scandé: “Fox News ça craint!”.  

Il a pour projet de saboter la chaîne. Je n'ai aucun doute là-dessusUne source proche de Donald Trump citée par Axios

Pour se venger et “couler” la chaîne conservatrice, le républicain voudrait donc lancer sa propre chaîne numérique, ont affirmé des proches du président à Axios. “Il a pour projet de saboter la chaîne. Je n’ai aucun doute là-dessus”, a révélé un proche de Donald Trump à Axios. Les rumeurs ont suffi à faire chuter de 4% les parts de Fox News le 4 novembre dernier, d’après le quotidien britannique The Financial Times. Plusieurs médias américains ont confirmé que Trump pourrait lancer son propre média, à l’instar du magazine économique américain Forbes.

Une décision qui n’a rien d’étonnant, puisque Donald Trump, grand communicant, s’est largement appuyé sur les médias pour bâtir son image d’homme d’affaires avant son élection en 2016. Il a également présenté l’émission de téléréalité The Apprentice, de 2004 à 2014 sur NBC, se faisant ainsi connaître du grand public. Mais après son élection à la tête des États-Unis, il a déclaré une “guerre aux médias” et aux “fake news” (fausses nouvelles).

Quelle forme pourrait prendre le média du milliardaire américain? Plusieurs bruits de couloir ont soutenu que Donald Trump pourrait lancer un programme télévisé. Mais cela serait “trop coûteux et prendrait trop de temps”, a affirmé la source proche de Trump à Axios. D’après le média, le président pencherait pour un média en ligne qu’il financerait grâce à une participation des supporteurs américains qui veulent “rendre sa grandeur à l’Amérique’ (“Make America great again”). Les nombreux contacts de Donald Trump dans le monde politique pourraient d’ailleurs constituer une solide base pour se lancer dans les médias, toujours d’après Axios. 

Deux enquêtes pourraient lui valoir des poursuites 

Pourtant, Fox News ne se sent aucunement menacé par le président américain. “Nous adorons la compétition”, a même avancé Lachlan Murdoch, le directeur général de Fox News le jour de l’élection présidentielle. D’après le quotidien britannique The Financial Times, Rupert Murdoch, le propriétaire de Fox News, aurait affirmé qu’il était particulièrement difficile de lancer un média américain conservateur aujourd’hui. Comme la One America News Network, une chaîne conservatrice qui reste inconnue du grand public, mais dont Trump fait la publicité depuis des mois sur Twitter. Lachlan Murdoch s’est dit “confiant” quant à la compétition naissante avec un potentiel média du président sortant, a également rapporté le quotidien Forbes: le lancement d’un média par Donald Trump ne causera pas de baisse d’audience chez Fox News, a-t-il affirmé. 

Avant d’envisager le lancement d’un média, plusieurs ennuis judiciaires l’attendent. À New York, il est notamment visé par deux enquêtes qui pourraient chacune lui valoir des poursuites. Une première a été initiée par le procureur de Manhattan sur de possibles faits de fraude fiscale, d’escroquerie à l’assurance et de manipulations comptables, tandis que la seconde, lancée par la procureure de l’État de New York Letitia James, cherche à déterminer si la Trump Organization a menti sur la taille de ses actifs pour obtenir des prêts et des avantages fiscaux. 

Ce texte a été publié originalement sur le HuffPost France.

 

À voir également: