Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Les fans de «Breaking Bad» et de «Better Call Saul» vont adorer ce documentaire

«The Broken and the Bad» fera le lien entre l'univers de Vince Gilligan et des histoires réelles.
Better Call Saul (AMC)
Better Call Saul (AMC)

Le célèbre antagoniste de “Breaking Bad” et “Better Call Saul” est de retour sur les écrans. Giancarlo Esposito, l’interprète de Gustavo Fring, sera à la tête d’une série documentaire spin-off de “Breaking Bad” et “Better Call Saul”.

Diffusée sur la plateforme en ligne d’AMC dès le 9 juillet, elle sera intitulée “The Broken and the Bad” et également produite par Vince Gilligan. Cette web-série sera narrée et présentée par Giancarlo Esposito lui-même.

A travers des thématiques qui rappelleront les mésaventures des personnes des deux séries, elle relatera des histoires criminelles réelles ainsi que d’autres sujets qui parleront aux fans de l’univers “Breaking Bad” comme par exemple l’électrosensibilité, déjà abordée dans “Better Call Saul”.

De la fiction à la réalité

Le documentaire abordera des thèmes liés à la psychologie des criminels, en remontant l’histoire des cartels de drogue et d’autres organisations criminelles, ainsi que d’autres sujets qui n’ont pour l’heure pas été révélés, précise Konbini.

La série s’intéressera également aux criminels qui, en s’identifiant aux personnages de “Breaking Bad” ont tenté de devenir les nouveaux Walter White et Jesse Pinkman, sans succès.

Le jour de la sortie de la série, le 9 juillet, AMC diffusera également un marathon de la saison 5 de “Better Call Saul” aux États-Unis.

Ce texte a été publié originalement sur le HuffPost France.

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.