DIVERTISSEMENT
30/09/2019 13:36 EDT

«Mont Tétons»: Anick Lemay signe un documentaire poignant et nécessaire sur le cancer du sein

«J’espère démystifier la bête et rendre plus douce l’ascension...»

Moi et Cie

Le documentaire Mont Tétons, réalisé par Anick Lemay et suivant le parcours de cinq femmes atteintes du cancer du sein, sera enfin diffusé ce lundi 30 septembre.

Avec ce film d’une heure, la comédienne, qui a bien documenté son propre combat contre la maladie par l’entremise de ses billets publiés dans le magazine Urbania (devenus par la suite le livre Le gouffre lumineux) et de ses nombreux témoignages sur différentes tribunes, passe d’une certaine façon à la prochaine étape de sa guérison.

Lemay s’installe dans le siège de l’accompagnatrice, du soutien moral, pour ces cinq femmes âgées entre 40 et 74 ans, chacune se trouvant à un stade différent de la maladie, n’hésitant pas à dévoiler leurs cicatrices et à s’ouvrir sur cette intimité qui n’est plus.

Du diagnostic à la reconstruction mammaire, en passant par la mastectomie, la chimiothérapie et la radiothérapie, Mont Tétons aborde de façon simple, directe, et avec énormément d’empathie ce qui attend les femmes qui, comme Jacqueline, Josiane, Kim, Louise et Manon, ont reçu - ou recevront - «LA» mauvaise nouvelle.


Dès le départ, Anick Lemay s’adresse d’ailleurs aux téléspectatrices comme si elle était seule avec chacune d’entre elles, les guidant au même rythme qu’elle accompagne ces cinq «Iron Femmes» ayant voulu partager leur histoire et s’adresser aux autres dans la même situation. 

De sa voix douce et calme, Lemay se fait rassurante, et se concentre sur le côté humain de l’épreuve, présentant chaque étape, chaque rendez-vous à l’hôpital, chaque témoignage, en célébrant avant tout la force de caractère et le courage des personnes touchées.

En moins d’une heure, le documentaire atteint certainement son objectif de faire oeuvre utile en sachant aborder les différentes parcelles de ce sujet difficile en offrant ce que les personnes dans cette situation et leurs proches ont besoin de voir et d’entendre une fois le diagnostic tombé, question de rendre ce long chemin parsemé d’embûches ne serait-ce qu’un peu moins ardu.

«Ce qui fait le plus peur, c’est l’inconnu. Avec Mont Tétons, j’espère démystifier la bête et rendre plus douce l’ascension», expliquait Anick Lemay, la semaine dernière, par voie de communiqué.

Nous pouvons certainement dire: «Mission accomplie».

Mont Tétons est présenté en primeur ce lundi 30 septembre à 19h, et en rediffusion le dimanche 6 octobre à 10h et 18h30, sur les ondes de Moi et Cie.

À voir également: