Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Présidentielle américaine: un village entier vote pour Joe Biden

En 2016, les cinq électeurs de Dixville Notch avaient choisi la candidate démocrate Hillary Clinton, qui avait perdu l'élection.

Les cinq électeurs de Dixville Notch, un hameau de douze habitants du nord-est des États-Unis, ont lancé symboliquement l’élection présidentielle ce mardi 3 novembre à minuit, en votant à l’unanimité pour le démocrate Joe Biden, comme vous pouvez le voir dans la vidéo ci-dessus.

Ce village perdu dans les forêts du New Hampshire, près de la frontière canadienne, a perpétué une tradition établie depuis 1960, qui lui vaut le titre de “First in the Nation” (Premier du pays).

Hormis le village voisin de Millsfield qui votait également dans la nuit, la plupart des bureaux de vote de la côte ont ouvert à 6h ou 7h mardi matin. Un troisième village de la région, qui suivait la même tradition, a annulé le vote nocturne à cause de la pandémie de coronavirus.

Biden remporte 100% des voix

Le scrutin n’a pris que quelques minutes, comme le dépouillement et l’annonce des résultats: 5 votes pour Joe Biden, aucun pour le président républicain Donald Trump, qui brigue un second mandat.

Même Les Otten, “un électeur républicain depuis toujours”, a affirmé qu’il voterait pour le démocrate Joe Biden. “Je ne suis pas d’accord avec lui sur beaucoup de sujets mais je pense qu’il est temps de trouver ce qui nous unit, pas ce qui nous divise”, a-t-il dit dans un message diffusé sur le compte Twitter du village.

Les lois électorales de ce petit État du nord-est permettent aux municipalités de moins de 100 habitants d’ouvrir leurs bureaux de vote dès minuit et de pouvoir les fermer lorsque l’ensemble des personnes inscrites sur les listes électorales ont accompli leur devoir civique.

Mais le fait d’être le premier ne fait pas de Dixville Notch un oracle: en 2016, la candidate démocrate Hillary Clinton y avait battu Donald Trump, qui l’avait finalement emporté.

Avec Agence France-Presse

Ce texte a été publié originalement sur le HuffPost France.

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.