DIVERTISSEMENT
02/10/2020 01:25 EDT

«District 31»: quand la pire tragédie n'a pas de coupable

L'épisode de ce jeudi fut marqué par la performance bouleversante de Marie-Évelyne Baribeau...

Facebook/District 31

L’enquête sur la disparition du jeune Loïc Robert a connu un dénouement pour le moins tragique dans l’épisode deDistrict 31 diffusé ce jeudi 1er octobre.

Au cours d’une semaine où Patrick Bissonnette (Vincent Guillaume-Otis) et Daniel Chiasson (Gildor Roy) ont pu profiter d’une légère pause avant le prochain round de leur long combat contre Mélissa Corbeil (Brigitte Paquette) et la vérité, nous avons suivi cette histoire d’enfant disparu avec laquelle Luc Dionne nous a rapidement fait craindre le pire tout en nous poussant à garder espoir coûte que coûte.

Bref, comme c’est le cas pour toute histoire d’enfant disparu, dans la réalité comme dans la fiction.

La résolution de cette intrigue avait toutefois quelque chose de désarmant, et Luc Dionne et l’équipe de production ont su prendre les bonnes décisions pour offrir un épisode évidemment bouleversant, mais surtout d’une grande sensibilité.

Facebook/District 31

ATTENTION: DIVULGÂCHEURS

Dans un premier temps, l’auteur a joué de finesse en donnant plus d’éléments qu’à l’habitude au spectateur pour que celui-ci puisse tenter de résoudre l’affaire avant les enquêteurs du 31.

Derrière le commerce où Loïc était disparu sans laisser de traces, Patrick Bissonnette, Stéphane Pouliot (Sébastien Delorme) et Bruno Gagné (Michel Charette) nageaient toujours en plein mystère. Mais subtilement, l’emphase était de plus en plus mise sur les conteneurs à déchets se trouvant sur les lieux

Dans une autre scène particulièrement habile, les conversations téléphoniques de Noélie St-Hilaire (Catherine St-Laurent) et de Gabrielle Simard se chevauchaient. L’une avec un individu croyant avoir vu Loïc monter à bord d’un véhicule, l’autre avec un représentant d’un autre poste de police annonçant que la dépouille d’un jeune garçon avait été découverte... dans un centre de traitement des déchets.

Comme quoi, jusqu’au dernier instant, toute piste doit être prise en considération. Surtout que l’hypothèse la plus plausible ne sera pas considérée à coup sûr au départ.

Une annonce déchirante

Mais ce qui a surtout retenu l’attention dans ce douzième épisode de la cinquième saison de District 31, c’est la séquence où Noélie et Florence Guindon (Catherine Proulx-Lemay) ont dû annoncer la mauvaise nouvelle tant redoutée à Camille Robert, la mère de Loïc.

Cette dernière a évidemment fondu en larmes et perdu tous ses moyens au moment d’encaisser le choc. La comédienne Marie-Évelyne Baribeau a d’ailleurs livré une performance dramatique époustouflante face à laquelle il était impossible de demeurer indifférent.

Le temps semblait même avoir été suspendu durant cette scène où chaque image communiquait avec force la détresse du personnage tout en amplifiant ses moindres gestes et réactions. Le tout en étant toujours en mesure de conserver une certaine retenue, une certaine pudeur.

Même chose pour la scène finale où la mère devait annoncer la nouvelle au père de l’enfant. L’épisode s’est terminée sur une image qui voulait encore tout dire, nous montrant Camille isolée dans le haut de l’écran, totalement seule.

Au final, la mort de Loïc est le résultat d’un bête accident. Pas de psychopathe. Pas de crime. Seulement un enfant qui a fait une chute fatale en voulant récupérer sa balle.

Parce que la vie, c’est aussi ça. Des drames inimaginables qu’on ne peut pas prévoir, et qui ne sont ultimement la faute de personne. Mais le deuil à faire demeure le même.

District 31 est diffusée du lundi au jeudi à 19h, sur les ondes d’ICI Télé.