DIVERTISSEMENT
29/11/2019 14:56 EST

«District 31»: l'art de vendre sa salade

Tant de choses à cacher, et de gens à berner...

Facebook/District 31

Plus les semaines passent, plus il devient évident que le thème principal de cette quatrième saison de District 31 est le «remplissage».

Luc Dionne poursuit ainsi ce qu’il avait superbement entamé la saison dernière en faisant allègrement mentir ses personnages pour tenter de berner ceux qui pourraient mettre des bâtons dans les roues des principaux intéressés.

La question est toujours la même : qui est en mesure de mieux vendre sa salade?

Mais si, dans la deuxième moitié de la troisième saison de District 31, l’auteur se plaisait à mener le spectateur en bateau en le faisant continuellement douter de tout, il s’affaire cette fois-ci à resserrer l’étau, et nous positionne comme témoins privilégiés de tout ce qui peut se tramer loin des regards indiscrets.

Le tout en se gardant, évidemment, de nous donner tous les détails tout cuits dans le bec.

Facebook/District 31

ATTENTION: DIVULGÂCHEURS

Mélissa Corbeil poursuit son enquête en ayant visiblement eu accès à des informations confirmant les dires de Nancy Riopelle, concernant l’écoute électronique illégale dont elle se dit victime. Elle avance en regardant les enquêteurs du 31 creuser leur tombe, attendant impatiemment l’erreur fatidique qui lui permettra de contre-attaquer.

Les sergents-détectives continuent, de leur côté, de défendre leur version des faits pour protéger leur peau, mais Corbeil croit pouvoir les coincer en les poussant à signer des déclarations assermentées.

La question est maintenant de savoir si Luc Dionne fera tomber un ou plusieurs de ses personnages principaux en allant au bout de son idée, lui qui a récemment martelé sur les réseaux sociaux que la justice demeurait la même pour tout le monde.

Un peu comme dans la populaire série américaine Suits, nous regardons actuellement des personnages auxquels nous nous sommes attachés jouer de plus en plus dangereusement avec le feu, se souciant de moins en moins de ce qui est légal et acceptable. Le tout en espérant que ces derniers finissent néanmoins par trouver une solution de dernière minute pour ne pas avoir à faire face aux conséquences de leurs actes.

Une remise en question de ses héros que Dionne mène d’ailleurs d’une manière particulièrement pertinente et audacieuse depuis quelques semaines, en faisant naviguer son public dans diverses zones grises tirant de plus en plus vers le noir ou le blanc.

Dire la vérité pour mieux mentir

Il y a aussi, bien entendu, le cas de Virginie Francoeur, qui a de nouveau joué habilement ses cartes pour endormir les enquêteurs qu’elle devait côtoyer, même si ces derniers savaient qu’ils avaient affaire à une personne ayant pris un malin plaisir à leur mentir et à les faire tourner en rond pendant presque deux ans, durant l’interminable enquête sur la mort de Léopold Jean.

Le fait qu’elle se soit retrouvée avec un contrat sur sa tête l’a évidemment grandement aidée à rendre légitime son désir de quitter le pays pour mieux disparaître… et à sortir une paire de bottes de la maison d’une victime soupçonnée d’être en possession d’une importante quantité de diamants sans que personne ne croie bon de les inspecter.

Ce qui nous amène au fameux cas de Nick Romano, qui s’est aussi retrouvé dans un coin, et qui a finalement dû faire les présentations entre Stéphane Pouliot et un Joe Bocassini bien vivant.

Quelques questions demeurent, cependant, en ce qui a trait à la façon dont Poupou fut amené à la rencontre de Bocassini.

Pourquoi Nick a-t-il pris la peine de passer par Noélie pour faire le message à Poupou? La mise en scène de l’arrestation publique de Stéphane servait-elle un autre but?

Romano a-t-il vraiment dévoilé tout son jeu à son collègue? Ou le grand spécialiste de la mafia n’a-t-il pas simplement donné à Pouliot l’information qui allait le tenir en laisse, pour lui permettre de mieux manœuvrer par la suite?

Nick Romano est-il au-dessus de tout soupçon? Ou le SPGM est-il réellement aux prises avec une autre affaire de policier véreux (en plus de tous les autres dossiers chauds qui l’attendent dans le détour)? À suivre...

District 31 est diffusée du lundi au jeudi à 19h, sur les ondes d’ICI Télé. 

À voir également: