DIVERTISSEMENT
03/10/2019 23:40 EDT | Actualisé 05/10/2019 08:00 EDT

«District 31»: les masques tombent... encore?

Luc Dionne a visiblement une drôle de fascination pour les sous-sols...

Radio-Canada

Après une semaine au cours de laquelle l’auteur Luc Dionne a semblé tourner volontairement autour du pot pour mieux placer ses pions avant que tout se mette à débouler, la quatrième semaine de la quatrième saison de District 31 a pris fin sur une note un peu trop familière.

Tandis que les enquêteurs vedettes du 31 se chargeaient de mettre la main au collet d’un dividu individu qui pourrait être impliqué dans la mystérieuse disparition des sans-abris, ainsi que le bref enlèvement de Noélie Saint-Hilaire, Nick Romano (Mathieu Baron) est allé rendre visite à un revenant, nous offrant du coup le premier gros revirement de la saison.

Facebook/District 31

 ATTENTION: DIVULGÂCHEURS

Pas connu pour lâcher le morceau facilement, Stéphane Pouliot tente toujours de faire la lumière sur l’étrange disparition de la dépouille de Joe Boccassini, que le sergent-détective suspecte d’être bien vivant. Une théorie à laquelle a finalement adhéré l’expert en la matière, Nick Romano.

Ce dernier est revenu au poste un peu plus tard en confirmant que son collègue avait quelque peu ébranlé la famille du «défunt», et que celle-ci lui avait fini par lui donner le nom du médecin traitant de l’illustre mafieux.

Bien que nous avions pu allumer beaucoup plus rapidement en ce qui a trait au véritable rôle joué par Nick Romano dans ce dossier que Patrick Bissonnette pour ce qui est de l’implication de Laurent Cloutier dans la mort de Pierre-Yves Gladu (tu ramollis, mon Pat…), celui-ci nous a été confirmé en même temps que le bon état de santé de Joe Boccassini.

«Stéphane Pouliot, je m’en occupe», a alors lancé Nick à un Joe Boccassini nerveux, caché dans un sous-sol (tiens donc...).

Nous le saurons pour l’année prochaine...

Comme il n’y a pas de hasard, à pareille date l’an dernier (le 4 octobre 2018, plus exactement), le public québécois tombait en bas de son divan en découvrant que le sous-sol dans lequel était séquestrée la jeune Charlène Baribeau était celui du sergent-détective Yanick Dubeau.

Avons-nous affaire à un autre policier véreux du SPGM? Ou si cette révélation a plus à voir avec celle du fameux coffre-fort de Jeff Morin survenue au même stade de la deuxième saison, rendant du coup les apparences quelque peu trompeuses dans le cas de Nick Romano? Protection de témoin, peut-être? À suivre…

Soulignons également le court instant d’hésitation de Bruno Gagné avant que ce dernier ne prenne son courage à deux mains et fasse fi de ses démons pour aller épauler ses collègues durant l’arrestation du mystérieux conducteur de la camionnette grise.

Une situation qui a évidemment rappelé à l’enquêteur les tristes événements dont il n’a pas fini d’entendre parler.

Un moment fort, parfaitement amené, et surtout lourd de sens.

District 31 est diffusée du lundi au jeudi à 19h, sur les ondes d’ICI Télé.

À voir également: