DIVERTISSEMENT
23/09/2019 08:52 EDT

«District 31»: Geneviève Schmidt revient sur les vives réactions suscitées par son personnage

«Je m'étais fait avertir qu'une quotidienne, c'est deux fois plus d'amour ou de haine...»

Karine Dufour via Radio-Canada

Michel Charette et Geneviève Schmidt figuraient parmi les invités deTout le monde en parle, ce dimanche 22 septembre, et il a évidemment été question de la guerre crève-coeur que se livrent actuellement leurs personnages dans District 31.

Depuis le début de la quatrième saison de la populaire quotidienne, Nancy Riopelle (Schmidt), «une mère indigne qui veut se faire du capital avec la mort de sa fille» et qui cherche, par la même occasion, à faire vivre un véritable enfer au sergent-détective Bruno Gagné, ne laisse personnne indifférent, et suscite (évidemment) de vives réactions sur les réseaux sociaux.

«C’est un défi, on joue pour être challengé. Depuis une semaine et demie, je reçois les échos de tout ça. Je suis allée lire les commentaires, parce que je m’étais fait avertir par les acteurs de District 31, et par Luc Dionne et par Fabienne [Larouche] qu’une quotidienne, c’est deux fois plus d’amour ou de haine», a expliqué la comédienne.

«J’ai pris plaisir à lire tous ces commentaires sur mon personnage, et j’ai trouvé ça fascinant. ″La tabarn*k, ma cal*sse de folle″... mais pas moi personnellement, c’est pour l’émission! J’ai une gang au Lac-Etchemin, j’ai analysé les commentaires, et il y en a une gang qui ne m’aiment pas là-bas. Je n’irai pas gazer là!»

Ayant remporté son premier Gémeaux en carrière dimanche dernier dans la catégorie Meilleur rôle de soutien (série dramatique annuelle), pour son interprétation de la détenue Jessica Poirier dans Unité 9 (une femme qui, ironiquement, avait tué son enfant, et qui avait également fait beaucoup jaser), Geneviève Schmidt est très en demande par les temps qui courent, et dit profiter pleinement de cette situation, sachant qu’il y aura inévitablement un «petit break» à un certain moment.

«Il n’y a personne pour l’instant qui m’a dit : ″On te voit trop″. Je choisis aussi mes projets, a-t-elle lancé. Je me considère chanceuse, privilégiée, je sais que c’est difficile dans ce métier.»

La comédienne, qui a récemment perdu 20 livres, a également expliqué se soucier davantage de ce qu’elle peut apporter à un personnage, elle qui aime autant jouer la comédie que composer des rôles plus dramatiques.

«Il y a quelqu’un qui a dit cette semaine qu’en haut de quarante ans, ronde, tu ne travailleras pas en tant que comédienne. Je vais voir 41, je suis overweight, mais je suis vraie, l’image de moi, ce n’est pas important à la caméra et pour le public. J’étais plus stressée à savoir comment m’habiller ce soir, parce que c’est moi en entrevue et non un personnage.»

District 31 est diffusée du lundi au jeudi à 19h, sur les ondes d’ICI Télé.

À voir également: