DIVERTISSEMENT
02/04/2020 23:54 EDT | Actualisé 02/04/2020 23:58 EDT

«District 31»: de retour après la (longue) pause...

Quand Florence Guindon sort de ses gonds, et Laurent Cloutier se prépare à attaquer...

Facebook/District 31

C’est sur une note suffisamment intense, et après un dernier revirement digne de ce nom, que la quatrième saison de District 31 a été mise sur pause, ce jeudi 2 avril, le tournage de la série ayant évidemment été interrompu en raison des mesures adoptées pour tenter de freiner la propagation de la COVID-19.

Il faudra donc s’armer de patience avant de connaître la suite des intrigues entourant les intentions de Véronique Lenoir (Catherine De Léan), Nancy Riopelle (Geneviève Schmidt) et son obsession maladive pour Bruno Gagné (Michel Charette) et sa famille, François Labelle (Peter Miller), Nick Romano (Mathieu Baron) et la guerre juridique qu’ils comptent livrer au SPGM et aux services secrets, et l’histoire des diamants volés par la toujours très rusée Virginie Francoeur (Catherine-Audrey Lachapelle).

Le hasard a néanmoins voulu que cette pause survienne après une semaine où Luc Dionne a continué de faire ce qu’il fait de mieux à chaque fin de saison : créer des remous, croiser les intrigues, et resserrer l’étau.

Facebook/District 31

ATTENTION: DIVULGÂCHEURS

Au cours de la dernière semaine, nous avons eu droit à l’arrivée d’un Marcel Leboeuf en grande forme, interprétant le tueur à gages au nom on ne peut mieux choisi de Marc-André Gentil. Le comédien s’est rapidement imposé dans le rôle de ce criminel repenti devenu «artiste du fer forgé», entre la fragilité de son retour dans le droit chemin et les marques que lui a laissées son passé. Une arrivée qui fut d’ailleurs saluée par les fans de l’émission sur les réseaux sociaux.

Luc Dionne s’est montré particulièrement habile en entremêlant l’histoire de l’ami d’enfance de Florence Guindon (Catherine Proulx-Lemay), dont le père s’est suicidé après avoir été victime des magouilles d’un conseiller financier, et celle d’un homme d’affaires ayant voulu mettre un terme d’une manière assez définitive aux manigances de Julia Deveau et de Richard Jetté.

L’auteur nous a d’ailleurs servi une scène où l’éthique fut de nouveau mise de côté au 31 pour permettre à Florence de remettre à sa place la magouilleuse professionnelle, entremêlant visiblement les deux dossiers dans sa tête.

Quand Laurent Cloutier va, tout va

Mais peu importe les nouveaux dossiers et la volonté (plutôt faible, on s’entend) de s’en distancer, Laurent Cloutier (Patrick Labbé) finit toujours par revenir dans les parages. Et cette fois-ci, ce dernier avait une requête particulière pour le commandant Chiasson (Gildor Roy) et Stéphane Pouliot (Sébastien Delorme).

L’agent des services secrets se plaisant de plus en plus à employer la méthode forte a alors révélé à ses deux confrères que Gaétan Fillion, ce membre des Sixers qui semblait jusque-là avoir été tué à bout portant devant François Labelle, était bel et bien en vie, bien caché par l’équipe de Laurent Cloutier.

Et une fois de plus, Patrick Labbé nous a offert un moment jubilatoire lorsque son personnage a révélé le pot aux roses à Daniel et Stéphane, ne pouvant cacher son sourire de satisfaction, tel un gamin venant tout juste de commettre un mauvais coup.

Filion sera-t-il l’ultime carte cachée de Laurent Cloutier pour venir à bout de François Labelle? À suivre...

Patience, patience...

Après les incertitudes des dernières semaines, nous avons eu la confirmation aujourd’hui que les huit épisodes manquants de cette quatrième saison seraient bel et bien tournés, puis diffusés durant les deux semaines précédant le début de la cinquième saison.

Il sera d’ailleurs intéressant de voir comment le punch final de l’épisode 480 et le début de la prochaine saison se suivront en n’étant séparés que par quelques jours plutôt que plusieurs mois.

Au terme de la diffusion de ce 472e épisode, Luc Dionne a adressé un message aux fans de la quotidienne par l’entremise de la page Facebook de celle-ci.

«Au nom de toute l’équipe du 31, j’aimerais vous remercier du fond du cœur pour votre présence quotidienne et pour toute l’attention que vous nous avez portée au cours de l’année. Il y a de ces moments dans la vie où les choses perdent tout leur sens. En ces temps difficiles, nous aimons croire que l’immense travail de l’équipe ait pu, l’espace d’un moment, vous faire oublier vos petits tracas quotidiens», a-t-il déclaré.

Bref, vivement la suite, car celle-ci signifiera aussi que la vie aura fini par reprendre, un peu, son cours normal.

À voir également: