NOUVELLES
25/11/2020 11:41 EST | Actualisé 25/11/2020 15:42 EST

Diego Maradona est décédé

Il était âgé de 60 ans.

Ap Photo/Carlo Fumagalli
Diego Maradona a permis à l'Argentine de remporter la Coupe du monde en 1986.

L’ex-joueur étoile de soccer Diego Maradona est décédé à l’âge de 60 ans, a annoncé l’Associated Press mercredi.

Le porte-parole de Maradona, Sebastian Sanchi, a déclaré que le vainqueur de la Coupe du monde 1986 est décédé mercredi d’une crise cardiaque, deux semaines après avoir obtenu son congé d’un hôpital de Buenos Aires, où il a été opéré au cerveau.

Le bureau du président de l’Argentine a décrété un deuil national de trois jours, et l’Association argentine de football a exprimé son chagrin sur le réseau social Twitter.

“Tu nous as menés au sommet du monde, le président Alfredo Fernandez a-t-il écrit sur Twitter. Tu nous as rendus incroyablement heureux. Tu étais le plus grand d’entre tous.”

Dans la Copa Libertadores, le match entre l’ancienne formation de Maradona, Boca Junior, et le club brésilien Internacional, qui devait être disputé mercredi, a été reporté au 2 décembre.

PHOTOS: la vie de Diego Maradona en images

Galerie photo La vie de Diego Maradona en images Voyez les images

La CONMEBOL a indiqué que les forts liens entre Maradona et le club argentin avaient dicté sa conduite.

Maradona a porté les couleurs de Boca en 1981-82, avant de retourner en 1995 pour y passer les dernières années de sa carrière.

Réactions de par le monde

Le décès de Maradona a suscité des réactions partout sur la planète.

“Quelle tristesse. J’ai perdu un très bon ami, et le monde a perdu une véritable légende, a déclaré le Brésilien Pelé, lui-même une grande légende du foot, sur Twitter. Il reste tant à dire, mais pour l’instant, j’espère que Dieu protégera les membres de sa famille. Un jour, j’espère qu’on pourra de nouveau jouer au football ensemble là-haut”, a confié le Brésilien âgé de 80 ans.

L’Impact de Montréal a également tenu à saluer la mémoire de Maradona.

“Grande Maradona. Comme des millions de fans partout à travers le monde, nous sommes tristes d’apprendre le décès d’un des meilleurs joueurs de tous les temps. Descansa en paz, Diego”, pouvait-on lire sur le compte officiel de l’équipe, un message accompagné d’une photo de Maradona.

Ce fut également le cas de l’ex-joueur étoile de l’Impact, Didier Drogba.

“Mon idole est décédée, RIP Diego Armando Maradona. Mon premier chandail de soccer, l’homme à l’origine de mon amour pour le football. Gracias El Pibe”, a écrit l’Ivoirien sur Twitter.

L’entraîneur adjoint de l’Impact Patrice Bernier a également commenté sur les réseaux sociaux.

“Rest in peace Diego Maradona. Je n’en reviens pas. Un mythe. Mon enfance. CM 1986”, a-t-il écrit sur Twitter.

À VOIR: l’Argentine et le football pleurent leur «Dieu» Maradona


Le milieu de terrain du onze montréalais Bojan Krkic s’est quant à lui rappelé sa rencontre avec le no 10 sur Twitter.

“Maradona a rendu le football plus beau qu’il ne l’est déjà. C’est une chose que seuls les génies peuvent faire. De le rencontrer a été un véritable bonheur”, a-t-il mis en ligne, avec une photo sur laquelle il est bras dessus, bras dessous avec la légende argentine.

Main de Dieu

Maradona a marqué les esprits avec “la main de Dieu”, lorsqu’il a rabattu un ballon avec son poing au fond du filet de l’Angleterre en quarts de finale de la Coupe du monde de 1986. Il a ensuite captivé des millions de partisans au cours de sa carrière de 20 ans en misant sur un style de jeu unique au monde.

“Tout ce qui lui traversait l’esprit, il le concrétisait avec ses pieds”, a mentionné Salvatore Bagni, qui a joué avec Maradona au sein du club italien de Naples.

Sa vie a également t marqué par des abus de drogues et d’alcool. Même si ses dépendances et son passage infructueux à la tête de la sélection nationale ont terni sa réputation, il est demeuré une idole en Argentine, où il était surnommé “Pibe de Oro”, “l’Enfant doré”.

“Maradona nous inspire, avait déclaré l’attaquant argentin Carlos Tevez, en référence à la fascination de son pays pour Maradona lors de la Coupe du monde de 2006, en Allemagne. Il est notre idole, il est l’idole d’un peuple.”

Plus tôt ce mois-ci, Maradona a obtenu son congé d’un hôpital de Buenos Aires, un peu plus d’une semaine après avoir subi une chirurgie cérébrale.

La légende du football argentin devait poursuivre sa convalescence dans une résidence privée.

La télévision argentine l’a montré quitter la clinique Olivos en ambulance. Son médecin, Leopoldo Luque, a indiqué aux journalistes qu’il avait signé son congé.

À sa sortie, son avocat, Matias Morla, avait déclaré que l’Albicéleste de 60 ans devait continuer de recevoir des traitements pour sa dépendance à l’alcool. Il devrait résider dans une maison près de ses filles les plus âgées.

Maradona a été opéré d’urgence au début du mois pour un hématome sous-dural, une accumulation de sang entre des membranes du cerveau.

Luque, un neurologue, avait déclaré que même une petite consommation d’alcool pourrait avoir des effets négatifs en combinaison avec la médication nécessaire à sa rééducation.

L’ex-footballeur a connu des problèmes de dépendance dans le passé.

Maradona avait initialement été admis dans une autre clinique de La Plata, montrant des signes de dépression, d’anémie et de déshydratation, avant d’être transféré à Olivos à la suite de la découverte de l’hématome.

Le Dr Luque a dit qu’un accident était possiblement la cause de l’hématome, mais Maradona ne se rappelle aucun incident.

Maradona a eu un malaise en dirigeant le club de première division Gimnasia y Esgrima, le 30 octobre. Il a quitté avant la fin de la première demie, soulevant des questions au sujet de son état de santé.

Avec La Presse Canadienne.