NOUVELLES
29/07/2019 16:40 EDT | Actualisé 29/07/2019 16:49 EDT

Des «notes de maman» ont fait verser des larmes au défilé de la fierté à Halifax

Accompagnées d'un câlin, près d'une centaine de ces notes manuscrites ont été distribuées.

BalkansCat via Getty Images

Une ancienne combattante a ému plusieurs personnes en offrant des câlins gratuits et des «notes de maman» au défilé de la fierté à Halifax, le 20 juillet.

Kristy Fournier, mère de deux enfants, est retournée étudier en éducation à l’enfance après une longue carrière de 17 ans au sein de l’armée. C’est après avoir lu une histoire américaine qui racontait qu’un groupe de parents avaient offert des câlins gratuits à un défilé de la fierté, vêtus de chandails inscrits «câlins de maman gratuits» et «câlins de papa gratuits», que Kristy Fournier a eu l’idée d’en offrir à son tour. 

«J’ai vu l’impact que ce geste avait dès le premier câlin. Ça m’a beaucoup touché, et je me suis dit que je voulais faire la même chose. Et dans leur récit, il était écrit que beaucoup de câlins étaient sincères et qu’il y avait beaucoup d’émotions… j’ai été emportée par cette histoire», a mentionné Kristy Fournier au HuffPost Canada. «Il y a tellement d’enfants qui ne demandent qu’à grandir heureux, mais qui n’ont aucun appui familial et je voulais faire partie de ces mères qui sont là pour les encourager.» 

Kristy Fournier
Kristy Fournier qui porte son chandail «câlins gratuits» au défilé de la fierté le 20 juillet. 

Mais Kristy Fournier voulait laisser aux personnes qui venaient la voir un petit quelque chose plus permanent qui leur rappellerait qu’ils sont aimés. C’est alors que lui est venue l’idée de distribuer des notes écrites. 

«Le câlin dure cinq à dix secondes, puis les gens partent avec un sentiment de bien-être. Mais je voulais qu’ils partent avec quelque chose qu’ils pourraient garder, quelque chose de personnel qu’ils pourraient lire chaque jour pour le restant de leur vie s’ils gardent cette note et qu’ils se rappellent qu’il y a des gens qui sont là pour les aider.»

Des notes universelles

La vétérane voulait s’assurer que les notes soient personnelles, mais qu’elles s’appliquent à la situation de quiconque la recevrait. Elle a écrit les notes manuscrites jusqu’à ce que sa main soit endolorie, puis elle a photocopié le reste d’entre elles, a-t-elle expliqué. Au total, elle estime avoir rédigé huit à dix versions différentes et avoir distribué environ une centaine de notes durant le défilé.   

La réaction des participants était incroyable. 

«Les gens couraient pour venir me donner un câlin, ils étaient si heureux et excités. Lorsque nous nous relâchions, je leur remettais la note et ils étaient submergés par l’émotion... plusieurs d’entre eux ont fondu en larmes.» 

La joie authentique et les réactions pleines d’émotion étaient «une belle chose» à voir.

Kristy Fournier a remis sa dernière note à un groupe d’adolescents qu’elle avait vus durant le défilé et qu’elle a croisés à nouveau dans un café. 

«Ils ont fondu en larmes immédiatement... Une jeune fille a répondu: vous n’avez aucune idée de ce que cela signifie pour moi, c’est tout ce dont j’avais besoin aujourd’hui.»

Le geste a entraîné une série de réactions après que la photo d’une des notes de Kristy Fournier ait été publiée sur Instagram, puis republiée sur Facebook. Les utilisateurs ont partagé leur histoire en racontant à quel point ils étaient reconnaissants d’avoir vu ce geste bienveillant.

«J’étais dans le défilé et un de mes collègues a reçu une de ses notes, et s’est immédiatement mis à pleurer. Cela comptait beaucoup pour eux. Peu importe qui a entrepris ce geste, c’est un ange», a écrit un utilisateur Facebook. 

Kristy Fournier a affirmé vouloir continuer de distribuer des notes aux autres défilés de la fierté à venir, mais cette fois-ci, accompagnée. 

«J’ai beaucoup d’amis qui m’ont dit: Oh, mon dieu, Kristy, je vais le faire avec toi l’année prochaine. Nous commençons un nouveau mouvement.»

Enseignez à vos enfants à aimer et à accepter la différence. Si tous les gens étaient pareils, le monde serait ennuyeux.Kristy Fournier

Kristy Fournier voulait que les gens se rappellent la raison pour laquelle ils mettent des enfants au monde.

«Nous avons des enfants parce que nous voulons leur faire voir ce monde incroyable... L’amour est fait pour être répandu parmi nous, être partagé ouvertement et pour mettre fin à la négativité entourant la communauté LGBTQ +, parce qu’ils sont ici, ils sont fiers et ils sont là pour de bon. Ils méritent d’être ici et ils ont le droit d’être heureux.»

Elle a aussi rappelé aux parents la responsabilité d’élever leur enfant dans l’amour et l’acception de l’autre.

«Enseignez à vos enfants à aimer et à accepter la différence. Si tous les gens étaient pareils, le monde serait ennuyeux.»

Et à tous ceux les LGBTQ+ qui n’ont pas reçu l’amour qu’ils ont besoin de leurs propres parents, Kristy Fournier a un simple message. 

«N’abandonnez pas. Continuez de croire en vous. N’ayez pas peur de tendre la main, car il y a un grand soutien au sein de cette communauté. Il y a tellement de gens qui font de la sensibilisation en tant que gardien d’enfants et de jeunes. Nous sommes ici pour aider. Nous sommes ici pour répandre l’amour et pour renforcer l’estime de soi et la confiance en soi.

 Ce texte initialement publié sur le HuffPost Canada a été traduit de l’anglais.

 

À VOIR AUSSI:  vacances d’été : ce geste négligé par 90% des parents met les enfants en danger.