POLITIQUE
20/01/2021 16:18 EST

Le caucus conservateur montre la porte à Derek Sloan

La majorité des députés a décidé de le mettre dehors après des heures de débats enflammés.

Tijana Martin/La Presse canadienne
Dans sa courte carrière politique, Derek Sloan a apporté son lot de controverses. (photo d'archives)

OTTAWA – Le député conservateur controversé Derek Sloan a été officiellement expulsé du caucus du Parti conservateur mercredi.

La majorité des députés a décidé de le mettre dehors après des heures de débats enflammés sur la façon dont le chef Erin O’Toole a géré la situation, selon des sources consultées par La Presse Canadienne qui n’étaient pas autorisées à s’exprimer publiquement.

M. O’Toole avait décidé d’entreprendre le processus pour expulser M. Sloan du caucus après qu’il eut été révélé que ce dernier avait accepté un don d’un individu prônant la suprématie blanche lors de sa course au leadership.

M. O’Toole avait dit dans une déclaration que l’acceptation du don “d’un suprémaciste blanc bien connu est bien pire qu’une grossière erreur de jugement ou qu’un manque de diligence raisonnable”.

Il avait également ajouté que “le racisme est une maladie de l’âme, inconciliable avec nos valeurs profondes”. Il avait dit que ça n’avait pas sa place ni au sein de son parti, ni au sein du Canada.

Dans sa courte carrière politique, M. Sloan a apporté son lot de controverses. Il avait mis en doute la loyauté de l’administratrice en chef de la santé publique du Canada, Theresa Tam, née à Hong Kong.

Il a aussi suggéré que le fait d’être LGBTQ était un choix personnel et a comparé l’interdiction des thérapies de conversion à de la maltraitance d’enfants.

M. Sloan dit avoir retourné le don qui posait problème aussitôt qu’il en a été informé et a déploré que personne au sein de l’équipe de M. O’Toole ne l’ait contacté pour faire la lumière sur la situation.