Vivre

Déménager sans faire une tonne de déchets, ce n'est pas si difficile

Aussi facile que de commander une pizza!

Et si l’on changeait notre conception du déménagement?

Dans le brouhaha du déménagement, entre les boites de pizza graisseuses et les montagnes d’ordures empilées aux bords des rues, il est facile d’oublier notre conscience environnementale.

Le 1er juillet, date «officielle» du déménagement pour les Québécois, est aussi un coup dur pour notre planète. Bien qu’il nécessite beaucoup d’énergie et de temps, voici quelques gestes simples à adopter pour rendre votre transition la plus écologique possible.

1. Ne pas oublier que les effets personnels ont plus d’une vie

Profitez de la période d’emballage de vos effets personnels pour faire un grand tri. N’envoyez pas directement à la poubelle vos vêtements usagés, votre vaisselle ou vos meubles, pensez à leur donner une deuxième vie. Vous pouvez les vendre sur des sites de revente tels que Kijiji et LesPac, et empocher un peu d’argent, sinon, ils peuvent être donnés à des proches, à des amis ou à des centres de dons.

2. Redonnez l’intérieur de votre frigo

En route vers les centres de dons, faites un arrêt dans les centres de ressource alimentaire. En cette journée de déménagement, certains produits alimentaires, nécessitant une réfrigération, se retrouvent fréquemment à la poubelle. Avant de vider le contenu du réfrigérateur directement aux vidanges, pensez à faire un don. Certains centres communautaires acceptent de récupérer les plats déjà préparés. Les frigos communautaires sont aussi un bon endroit, où vous pouvez y laisser votre nourriture. Pour consulter les frigos à proximité de votre domicile, rendez-vous dans l’onglet répertoire du site web Sauve ta bouffe.


3. Recycler les produits aux bons endroits

Débarrassez-vous des déchets électroniques non fonctionnels ainsi que des résidus domestiques dangereux, comme les huiles usagées et les médicaments, aux bons endroits. Pour mieux connaître quels produits doivent être apportés dans un écocentre ainsi que pour trouver un point de dépôt, consultez l’outil Ça va où? sur le site de Recyc-Québec. Une application est même disponible!

Le matériel électronique recyclable peut-être rapporté dans les petits magasins d’informatique ou dans les Best Buy, Bureau en gros et Ameublement Tanguay. La compagnie Québec PC offre la collecte à domicile gratuitement si vous possédez un minimum deux items électroniques, autant dans la région de Montréal qu’à Québec! Pour en savoir plus sur la liste du matériel électronique recyclable, sur les points de dépôt ou sur la collecte gratuite, consultez l’onglet point de dépôt du site web Québec PC.

4. Dire adieu au carton

Considérant que la majorité de celles-ci ne sont pas réutilisées, mais plutôt directement jetées à la poubelle, l’achat de boîtes de carton est une méthode très polluante. Renseignez-vous auprès des épiceries et des magasins à proximité, ceux-ci peuvent vous donner des boîtes de carton usagées.

Informez-vous sur la location de bacs en plastique. En plus d’effectuer un geste écologique, vous bénéficierez d’un contenant bien plus solide, lavable et empilable. Certaines compagnies s’occupent de livrer et de venir récupérer les bacs à votre domicile, et le coût d’une location peut revenir au même prix que l’achat de boîtes en carton! La compagnie U Haul offre quelques points de service à Montréal ainsi qu’à Lachine, Saint-Hubert, et Boisbriand. Plusieurs compagnies de déménagement offre ce service, informez-vous auprès de ceux dans votre région, ou vous pouvez effectuer une recherche rapide sur Internet.

En ce qui a trait à l’emballage de vos effets fragiles, il est préférable d’éviter l’utilisation de papier à bulles. Celui-ci peut être remplacé par des vêtements, des serviettes, des draps ou du papier journal.

5. Éviter le plastique au diner

Le recourt aux nappes, aux ustensiles et à la vaisselle faite de plastique est rapide d’utilisation, mais extrêmement polluante. Au matin du déménagement, prévoyez garder de côté quelques assiettes, verres et ustensiles de votre vaisselle courante pour l’heure du repas.

De toute façon, les articles de plastique à usage unique seront interdits dès 2021, autant s’y habituer!

6. Nettoyer - et peinturer - à l’aide de produits biodégradables

Lorsque viendra le temps de rafraîchir votre nouveau domicile, utilisez des produits de nettoyage non toxique et biodégradable. Quelques marques québécoises telles que Bio-vert, Attitude et Envirolab sont disponibles dans les magasins de grande surface ou les pharmacies. Nettoyez les espaces avec des linges en tissus plutôt que des essuie-tout jetables.

Si vous décidez de passer quelques coups de pinceau sur les murs de votre domicile, optez pour des peintures écologiques. Priorisez les peintures récupérées ou naturelles. Il en existe plusieurs types sur le marché, selon vos préférences. À Montréal, certaines entreprises telles que Tockay et Quincaillerie Delorimier offrent des peintures naturelles. Pour les peintures recyclées, elles sont facilement trouvables dans les magasins de rénovation.


7. Rénover intelligemment

Du côté des rénovations, quelques appareils écoresponsables peuvent considérablement diminuer votre empreinte écologique tout en réduisant le montant de vos factures. Voici quelques suggestions.

  • Opter pour les appareils à débit d’eau réduit (Toilette, pommeau de douche, robinetterie)

  • Opter pour les appareils à faible consommation d’énergie (cuisinière, réfrigérateur, laveuse-sécheuse, lave-vaisselle)

  • Favoriser l’utilisation de matériaux durables (Bois franc, pierre naturelle)

Pour s’informer sur les options de rénovation écologiques, vous pouvez vous référer au guide des options écolos par l’APCHQ.


8. Ne pas s’empresser de tout décorer

Bien que souvent un nouveau domicile nécessite une remise à neuf, il est préférable de ne pas se lancer dans l’achat empressé d’ameublement et d’accessoires. Prendre le temps de bien choisir les éléments qui égayeront votre maison, sur une période élargie, évitera la surconsommation et l’achat d’objets, au final non désirés.


9. Réduire vos déplacements... ou les faire à vélo!

Louez un camion de déménagement assez grand pour tous vos effets personnels afin de limiter le nombre d’aller-retour. Les déménageurs à vélos sont une solution environnementale, et moins couteuse.

Équipés d’une remorque, les déménageurs à vélos peuvent aussi bien transporter vos boites (de plastique!) que vos électroménagers ou vos meubles. Toutefois, ce service n’est pas adapté à tous, il vise principalement les habitants de Montréal qui déménagent à une distance entre 1 à 5 kilomètres de leur domicile actuel.

La compagnie Déménagement Myette offre ce service depuis 2008 et couvre le centre et l’est de l’île de Montréal. Vous pouvez remplir une estimation de prix directement sur leur site internet. Si vous habitez présentement ou déménagez dans Ahuntsic-Cartierville, Montréal-Nord ou Saint-Laurent, il existe la compagnie de déménagement Raccourci. Celle-ci couvre aussi quelques arrondissements secondaires, pour consulter la liste des zones principales et secondaires, cliquez sur l’onglet territoire de leur site web.

10. Passez à l’ère moderne

Si cela n’est pas déjà fait, lorsque vous effectuez vos changements d’adresse, profitez de l’occasion pour adopter la facturation en ligne!