BIEN-ÊTRE
22/07/2019 15:32 EDT | Actualisé 22/07/2019 15:54 EDT

Fini le dégriffage des chats dans l'État de New York

C'est toujours permis au Québec.

L’État de New York est devenu le premier des États-Unis à interdire le dégriffage des chats.

La mesure a été promulguée lundi par le gouverneur démocrate Andrew Cuomo, après son adoption par les législateurs au printemps.

Les défenseurs du bien-être des animaux et de nombreux vétérinaires affirment que cette opération autrefois très courante est inutile et cruelle. Elle consiste à trancher l’os pour amputer la troisième phalange des doigts du chat.

La plus grande organisation vétérinaire de New York s’était opposée au projet de loi, estimant que le dégriffage devait rester permis en dernier recours pour les chats qui ne cessent de griffer les meubles ou les humains.

Le dégriffage des chats est déjà interdit dans la plupart des pays d’Europe ainsi que dans certaines villes des États-Unis, dont Los Angeles, San Francisco et Denver. Quelques provinces canadiennes l’ont aussi proscrit, mais pas le Québec.

L’élue démocrate Linda Rosenthal, qui représente Manhattan, a estimé que la loi de New York devrait être considérée comme un modèle pour d’autres États américains.

Plusieurs vétérinaires québécois refusent de dégriffer les chats et une interdiction est réclamée par la SPCA de Montréal, mais l’Ordre des médecins vétérinaires du Québec a affirmé en avril dernier qu’elle ne comptait pas bannir la pratique pour l’instant.

Avec le HuffPost Québec

 

 

À voir aussi :
Galerie photo Le monde magique des chats sushis Voyez les images