Demi Moore crée la surprise au défilé Fendi

La star a fait une apparition surprise qui n'est pas passée inaperçue. En question notamment, sa transformation physique pour certains.

Fendi, la marque italienne, a dévoilé sa collection haute couture printemps-été 2021 à Paris et sans public. Une collection très attendue, puisque c’est désormais Kim Jones qui a repris la direction artistique après la disparition de Karl Lagerfeld. Ce ne fut pas une, mais de multiples surprises que nous a offertes ce défilé, le premier en haute couture pour le créateur anglais.

Une brochette de stars

Naomi Campbell, Kate Moss, Christie Turlington, Cara Delevingne, mais aussi Leonetta et Delfina Fendi, les filles de Silvia Fendi, ont défilé dans des créations au parfum royal.

Mais la star de cette passerelle, celle qu’on attendait le moins du monde, Demi Moore, 58 ans, a ouvert le spectacle. La comédienne portait un ensemble tout noir, petit haut largement décolleté et pantalon en soie, souple et luxueux. Les cheveux attachés dévoilaient des boucles d’oreilles infinies puisque tombant sur la poitrine. Suite à son apparition, la toile a bruissé de rumeurs d’hypothétiques changements esthétiques que la comédienne aurait opérés dernièrement. En cause notamment, ses pommettes ont fait l’objet de diverses spéculations.

On a pu voir également Kate Moss de retour sur le runway pour cette première collection haute couture de l’Anglais, connu pour avoir introduit des codes streetwear dans l’univers du luxe.

Autre des marottes du designer, sa passion pour le Bloomsbury, ce groupe fondé par l’écrivaine et sa sœur Vanessa Bell réunissant la fine fleur des artistes et intellectuels du romantisme anglais du début du XIXe siècle. Cette collection en était fortement influencée. Au programme: de longues robes en soie, des ensembles pantalons luxueux. Fluidité, romantisme et glamour pourraient définir ce défilé de la grande marque italienne Fendi.

Revenons à Kate Moss, la mannequin de 47 ans portait une robe longue moirée, vestale, et de longs pendentifs à l’identique de ceux de Demi Moore, déclinés cette fois-ci en gris.

Lila, 18 ans, la fille de Kate Moss était également du spectacle et a pris la pose avec sa célèbre maman.

Chacun des mannequins regagnait une boîte de plexiglass après avoir foulé la passerelle.

Naomi Campbell, royale, dans un ensemble tout aussi royal.

Cara Delevingne, divine.

La haute couture, cette exception parisienne, est toujours un moment de couture exceptionnel. Fendi n’a pas échappé à la règle avec sa brochette de stars internationales, icônes de mode.