Vivre

Votre sapin de Noël est-il «cool» ou «démodé»?

Tout pour une décoration pas plate.

La voix de Mariah Carey a envahi les centres commerciaux, les gugusses de Noël sont sur les étagères du Dollarama depuis déjà 2 semaines (mois?). Il a même NEIGÉ… Oui, c’est bel et bien le temps de faire le sapin de Noël. Voici les grandes tendances et les faux-pas cette année en matière de décoration, selon la designer d’intérieur derrière le blogue Damask & Dentelle, Vanessa Sicotte.

COOL : Les matières naturelles

Mettez de côté le synthétique. Cette année, ce sont les décorations issues de la nature qui sont dans le coup. Disposez des brindilles ramassées sur le bord de la route, des branches d’eucalyptus, des cocottes trempées dans la peinture, des tranches d’orange séchées, et l’ultime must, de l’herbe des pampas blanche.

DÉMODÉ : Les bidules à batteries

On remise les pères Noël qui chantent, les bonshommes de neige avec les yeux qui brillent, le renne qui gambade. Ça gruge de l’énergie inutilement. C’est même vulgaire.

Les traditionnels trains et les villages illuminés sous le sapin, eux, demeurent puisque, justement, ils sont devenus des classiques et évoquent des souvenirs heureux.

COOL : Les couleurs calquées sur les pierres précieuses ou les couleurs pastels

Le rouge et le vert resteront toujours indémodables à Noël, mais les teintes qui seront les plus en vogue en 2019 sont inspirées des bijoux, nous dit Vanessa Sicotte. «On ose le jaune ocre et on le mélange à du bleu marin, du bourgogne, du velours. C’est ultra chic!»

Moins fans de ces coloris? Le pastel très très pâle, imitant le sorbet, fera fureur pour les Noël à venir. Des boules d’un rose pâle, menthes ou bleus gris juxtaposées à des flocons blancs seront assurément magiques.

DÉMODÉ : Les lumières de couleur

Les sapins multicolores avaient la cote tout autant que les cheveux crêpés de votre mère dans les années 90. On est passé à autre chose. Préférez des guirlandes lumineuses blanches et osez plutôt la couleur dans les accessoires au risque, sinon, de donner un aspect vieillot à votre sapin.

COOL : Faire ses décorations soi-même et recycler

L’environnement est sur toutes les lèvres. La planète a besoin d’un sauvetage urgent. Même si Noël est loin d’être la fête la plus verte, ce n’est vraiment pas le temps d’aller renouveler son «set» de guirlandes.

«Les plus beaux ornements sont faits maison. Attrapez une retaille de tissu, de la corde, un bout de ruban, et laissez aller votre imagination. Vous pouvez fabriquer une guirlande en billes de bois, ou suspendre des petits pots Masson remplis de fausse neige, conseille Vanessa. Surtout, faites-les avec les enfants, créez des traditions. C’est un peu ça Noël aussi : les traditions.»

Et on peut recycler jusqu’au sommet de l’arbre. L’ange de grand-maman donnera un côté rétro à l’ensemble, sinon vous pouvez le construire vous-mêmes avec du bois de grange, et même des branches sèches trouvées dans la cour.

DÉMODÉ : Les boules ultra brillantes

Le clinquant est moins tendance cette année. Optez plutôt pour des matières mates et chaleureuses, comme la laine, le velours.

COOL : Un arbre épuré ou ultra kitsch (pas entre les deux)

Cette année, il faut choisir notre camp. Option épurée, on dispose de délicates décorations en prenant soin de laisser des branches de sapin au naturel dépasser pour donner un look douillet et minimaliste à une pièce. Bref, on fait l’opposé de ce qui est proposé dans les magazines de décoration dans lesquels on ne voit que les ornements.

Sinon, on fonce à fond dans la quétainerie au max, recommande la designer. Ressortez les vieilles guirlandes brillantes argentées de maman, mettez des cannes de bonbon dedans, des figurines un peu loufoques.

Évidemment, ça dépend de votre décor.

33 pères Noël qui foutent la trouille