NOUVELLES
10/12/2019 10:04 EST | Actualisé 10/12/2019 10:35 EST

Jean Pagé est décédé

L'animateur et journaliste sportif est mort à l'âge de 73 ans.

Radio-Canada
Jean Pagé lors de son passage sur le plateau des «Enfants de la télé» (Radio-Canada)

L’ancien animateur et commentateur sportif Jean Pagé est décédé à l’âge de 73 ans des suites d’un cancer incurable de la prostate.

Sa conjointe Brigitte Bélanger, ainsi que ses enfants, Isabelle, Alexandra, Elisabeth et William, ont confirmé l’information mardi matin.

Des gens de tous les milieux ont réagi dans les minutes qui ont suivi l’annonce de sa mort, dont l’ex-animateur Winston McQuade.

“Ce matin je suis envahi par un profond sentiment de tristesse. Mon ami et confrère Jean est parti vers des cieux meilleurs après avoir longtemps lutté et combattu contre son cancer de la prostate. Homme généreux et résilient au-delà de l’entendement, il laisse dans le deuil sa famille et une multitude d’amis de tous les milieux”, a-t-il écrit dans un message publié sur Facebook.

 Il avait combattu une première fois un cancer de la prostate en 1996, mais la maladie est réapparue l’an dernier. Et cette fois, la guérison était impossible.

Jean Pagé a entrepris sa carrière dans le monde des communications à la station CJMT de Chicoutimi avant d’être embauché par Radio-Canada à Québec en 1972.

Pendant une trentaine d’années à la SRC, il a relevé plusieurs défis, agissant comme chef d’antenne de plusieurs éditions des Jeux olympiques. Il a aussi été à l’animation de “La Soirée du hockey” pendant 17 ans.

“La seconde où je me suis installé devant un micro, la toute première seconde, j’étais accro et j’ai su que c’était ça que je voulais faire dans la vie”, a-t-il récemment confié à son ami et chroniqueur Réjean Tremblay.

 Au fil de sa carrière, il a également assuré la couverture de grands événements comme des Coupes du monde de soccer, la Formule 1, la Formule Atlantique et le patinage artistique avec l’analyste Alain Goldberg.

Mais c’est la populaire émission de débats de fin de soirée, “110 pour cent”, qu’il a animée pendant huit ans à TQS, qui lui a laissé les meilleurs souvenirs.

“110 pour cent, ç‘a été le trip total! Des cotes d’écoute invraisemblables et un plaisir fou avec les débatteurs” a-t-il rappelé à Tremblay.

Ces dernières années, il avait ralenti ses activités professionnelles.

En novembre dernier, on lui a décerné la Médaille d’honneur de l’Assemblée nationale du Québec pour son implication au sein du monde des communications. Il a aussi remporté huit trophées MétroStar et deux prix Gémeaux.

À la suite de son premier cancer, il était devenu porte-parole pour la fondation Procure, qui sensibilise les hommes à l’importance du dépistage et de la prévention du cancer de la prostate.

La première Marche du Courage Jean Pagé, rebaptisée en son honneur, s’est déroulée le 16 juin dernier en son absence.

Au cours des prochains jours, la famille communiquera les informations détaillées sur ses funérailles.