DavidsTea ferme près de la moitié de ses magasins au Canada

Le détaillant québécois quitte aussi le marché américain.
DavidTea a récemment annoncé une importante restructuration. (Paul Chiasson/La Presse canadienne)
DavidTea a récemment annoncé une importante restructuration. (Paul Chiasson/La Presse canadienne)

Le détaillant Thés DavidsTea ferme 82 magasins au Canada et se retire du marché américain après s’être tourné vers la Loi sur les arrangements avec les créanciers des compagnies (LACC).

Le détaillant montréalais a dit envoyer des avis de résiliation des baux des 124 magasins — incluant les 42 succursales aux États-Unis — pour qu’ils entrent en vigueur dans 30 jours.

Il affirme qu’il cherchera également à obtenir des conditions de location plus favorables pour les 100 magasins restants au Canada.

Les fermetures de magasins font partie de son plan de restructuration après avoir obtenu la protection judiciaire contre ses créanciers.

L’entreprise s’attardera davantage au commerce électronique et à l’approvisionnement des épiceries et des pharmacies.

Le fondateur, président du conseil et chef de la direction intérimaire, Herschel Segal, a déclaré que la fermeture de «magasins non rentables» contribuera à créer un modèle commercial plus solide pour l’avenir et à garantir le succès et la durabilité à long terme de la marque.

Le directeur financier Frank Zitella a souligné qu’il pourrait fermer définitivement d’autres magasins s’il n’est pas en mesure de négocier des conditions de location plus favorables avec les propriétaires.