Cuba rouvrira aux touristes dès juillet

Certaines destinations balnéaires ont hâte de revoir les voyageurs.

Cuba, dont l’économie dépend beaucoup du tourisme, a annoncé mercredi rouvrir ses frontières aux vacanciers le 1 juillet, mais seulement dans un premier temps sur ses petites îles paradisiaques, sans mélange avec l’ensemble de sa population.

« À partir du 1 juillet, les activités de tourisme international commenceront à Cayo Largo, Cayo Coco, Cayo Guillermo, Cayo Cruz et Cayo Santa Maria », a indiqué le ministère du Tourisme dans un communiqué.

Le ministre du Tourisme, Juan Carlos Garcia, a estimé que non seulement cela permettrait d’offrir « des produits magnifiques », mais aussi garantirait un cadre où « seront diminués les risques de contagion » par le coronavirus.

Les réservations démarrent jeudi, avec des vols pour la plupart directs, sur des vols nolisés ou de petits appareils.

Cuba, qui a recensé 2280 cas pour 84 morts, estime que l’épidémie est maîtrisée sur son territoire.

L’île avait longuement hésité à suspendre les arrivées de touristes alors que la pandémie faisait rage dans le monde entier, mais s’y était résolue le 24 mars.

Les touristes ont apporté 3,3 milliards de dollars en 2018 à une économie durement frappée par les sanctions américaines.

Les chiffres officiels font état d’une chute d’un tiers (33,2 %) des entrées de touristes lors du premier trimestre.

Des destinations concurrentes des Caraïbes prévoient aussi de relancer leur secteur touristique vers la même époque, comme la Jamaïque ou la République dominicaine.

Cuba a dit vouloir tester « 100 % des passagers » qui entreront dans le pays, et imposer la présence d’une équipe médicale dans chaque complexe touristique ou hôtel.

Le pays a décidé de relancer progressivement ses activités économiques non essentielles à partir de jeudi, où démarre la première de ses trois phases de déconfinement. Le tourisme intérieur est ainsi à nouveau autorisé sur la majeure partie du territoire. La capitale, La Havane, épicentre de l’épidémie, et la province voisine de Matanzas, où est située la station balnéaire de Varadero, sont toutefois exclues de cette phase.

La deuxième phase est prévue à partir du 1 juillet. Et la troisième phase permettra la réouverture des grands aéroports aux vols commerciaux. La date reste à fixer, mais les professionnels du transport aérien cubain tablent sur le 1 août.