POLITIQUE
17/11/2020 13:22 EST | Actualisé 17/11/2020 14:04 EST

«On est en train de gagner la bataille de la deuxième vague» — François Legault

Les détails sur les rassemblements permis et sur une possible prolongation des vacances de Noël des écoliers devraient être connus «dans les prochains jours».

Jacques Boissinot/La Presse canadienne

Le premier ministre François Legault affichait un optimisme prudent, mardi, en dressant le portrait de la situation de la COVID-19 au Québec en conférence de presse.

S’il a souligné que les éclosions dans la région du Saguenay—Lac-Saint-Jean représentent toujours un «défi», le premier ministre a estimé que le nouveau plateau observé dans le nombre de nouveaux cas quotidiens depuis quelques jours était encourageant.

La situation dans les hôpitaux et dans les CHSLD est «sous contrôle», malgré une hausse des cas, selon le premier ministre. Même chose dans les écoles et les entreprises, a-t-il énuméré.

Québec rapportait mardi 638 hospitalisations, une hausse de 47 par rapport à la veille, mais qui était à prévoir selon M. Legault. Quelque 32 classes supplémentaires ont été fermées lundi au Québec, pour un total de 1332.

«On semble avoir trouvé un certain équilibre, donc ça veut dire que les mesures qu’on a mises en place fonctionnent», a-t-il ajouté. «On est en train de gagner la bataille de la deuxième vague.» 

Toutefois, Québec n’envisage pas pour le moments de relâcher la bride de manière significative le 23 novembre, date jusqu’à laquelle les restrictions en zone rouge avaient été mises en place. Le «défi 28 jours» lancé le 1er octobre risque donc de se prolonger jusqu’au temps des Fêtes.

Des plans pour Noël «dans les prochains jours»

Aux nombreux Québécois qui aimeraient savoir à quoi leur temps des Fêtes ressemblera, François Legault a affirmé que les détails des rassemblements permis devraient être connus «dans les prochains jours».

Il a toutefois réitéré que les «gros partys à 25 ou 50 personnes» ne pourront pas avoir lieu cette année.

Les modalités d’une éventuelle prolongation du congé des Fêtes dans les écoles seront aussi dévoilées rapidement, a-t-il promis, évoquant le scénario d’«allonger un peu les vacances après Noël et le jour de l’An». 

Voyez la conférence de presse ci-dessous:

 

Les enseignants ne seraient pas tenus de fournir une prestation de travail pendant ce congé prolongé, a-t-il ajouté, ce qui signifie que les parents n’auront pas à composer avec l’enseignement à distance.

«Lumière au bout du tunnel»

Encouragé par les bonnes nouvelles que Pfizer et Moderna ont dévoilées sur leurs vaccins candidats, le premier ministre a tenu à partager un message d’espoir:

«Il n’y a rien de garanti, mais on peut penser que peut-être d’ici l’été prochain, on pourrait recommencer à retrouver une vie à peu près normale», a-t-il affirmé. «On voit la lumière au bout du tunnel.»