NOUVELLES
20/09/2020 12:48 EDT | Actualisé 20/09/2020 23:55 EDT

Montréal, Chaudière-Appalaches et une partie de la Capitale-Nationale en alerte orange

La province a rapporté 462 nouveaux cas dimanche, la plus forte augmentation depuis le 27 mai.

Jacques Boissinot/La Presse canadienne

Trois régions du Québec passent en zone orange et leurs citoyens se voient imposer de nouvelles restrictions: Québec, Montréal et Chaudière-Appalaches.

Le virus de la COVID-19 se propage à grande vitesse depuis quelques semaines à travers le Québec et le gouvernement Legault se voit forcé de serrer la vis pour diminuer le risque qu’une forte deuxième vague déferle avant longtemps.

Ces trois régions, qui regroupent une grande partie de la population du Québec, atteignent donc le stade trois des quatre paliers d’alertes régionales fixés pour mieux encadrer, d’une manière plus ciblée, la propagation du virus de la COVID-19.

L’annonce a été faite en fin de journée dimanche par le ministre de la Santé, Christian Dubé, accompagné par le directeur de la santé publique, le Dr Horacio Arruda.

Toutes les nouvelles mesures entrent en vigueur dès maintenant.

En zone orange, les bars et les restaurants ne sont pas tenus de fermer leurs portes, mais les heures d’ouverture sont revues à la baisse. Aucune vente d’alcool n’y sera autorisée après 23 h. désormais, et les portes fermeront à minuit. De plus, le nombre de personnes admises autour d’une même table passe de 10 à 6.

Voyez le point de presse du ministre Dubé ci-dessous:


À la maison, les partys entre amis et réunions de famille, considérés comme le principal foyer d’éclosion du virus, devront avoir une taille plus modeste à compter de maintenant. Le nombre maximal de personnes autorisées passe également de 10 à 6.

Appliquer cette dernière mesure, imposée dans les maisons privées, ne sera pas chose facile, a admis le ministre Dubé, ajoutant que le gouvernement examinait actuellement divers scénarios. La police ne peut entrer dans un domicile sans avoir obtenu d’abord un mandat d’un juge.

Dans les zones orange, les salles ayant un permis d’alcool (pour les mariages par exemple) et les lieux de culte ne pourront pas admettre plus de 25 personnes.

Mais dans les zones vertes et jaunes, le nombre maximal de personnes autorisées à participer à un rassemblement, intérieur ou extérieur, chute de 250 à 50.

Cette règle ne s’applique pas cependant dans les salles où les gens sont assis (théâtres, cinémas, salles de spectacles) qui pourront continuer à accueillir jusqu’à un maximum de 250 personnes.

En zone orange, le gouvernement demande aux citoyens de réduire les contacts au minimum, en évitant toute visite non nécessaire.

On recommande aussi d’éviter tout déplacement hors de sa région de résidence.

Les gyms restent ouverts et les activités sportives demeurent permises.

Chaque palier d’alerte est identifié par une couleur: vert (mesures sanitaires de base), jaune (pré-alerte), orange (alerte modérée) et rouge, qui est l’alerte maximale.

De samedi à dimanche, le Québec a enregistré 462 nouveaux cas d’infections, un sommet depuis plusieurs mois.

Jusqu’à dimanche, on comptait huit régions en zone jaune et aucune en zone orange ou rouge.

“Situation très préoccupante”

“La situation est très préoccupante”, mais elle n’est pas hors de contrôle, a nuancé le Dr Arruda, en demandant aux gens de collaborer avec la santé publique.

Malgré la gravité de la situation, le ministre Dubé a tenté de se faire rassurant. Si les Québécois respectent toutes les règles à la lettre, il est encore possible d’éviter que survienne une forte deuxième vague de coronavirus, a-t-il dit.

“Si nous pouvons passer du jaune au orange, nous avons aussi le pouvoir de renverser la situation et revenir au jaune et même au vert”, a-t-il observé.

Dans la grande région de Montréal, c’est l’île de Montréal qui bascule dans l’orange, tandis que la périphérie (une partie des Laurentides, le sud de Lanaudière) passe au palier jaune.

Dans la grande région de la capitale nationale, les secteurs qui
passent en zone orange sont la ville de Québec,
Saint-Augustin-de-Desmaures, Wendake et L’Ancienne-Lorette.

Les régions classées en zone jaune sont les suivantes: Estrie, Laval, Bas-Saint-Laurent, Montérégie, Outaouais, Charlevoix et Portneuf.

La Presse canadienne
La Presse canadienne

Au Canada

On a rapporté au Canada 143 601 cas de COVID-19 depuis le début de la pandémie. Le nombre de décès s’élève à 9217.

Les autorités ont indiqué samedi que 87 % des personnes infectées sont maintenant rétablies dans l’ensemble du pays. Les laboratoires ont analysé quotidiennement les tests de dépistage de la COVID-19 de 47 111 personnes au cours de la dernière semaine, 1,4 % d’entre elles ont obtenu un résultat positif.

L’administratrice en chef de la santé publique du Canada, la Dre Teresa Tam, était inquiète devant la situation. «L’augmentation constante du nombre de cas déclarés quotidiennement au Canada est un indicateur de l’accélération de la croissance de l’épidémie, a-t-elle déclaré par voie de communiqué. Cette évolution accroît la pression sur les autorités locales de santé publique. Par conséquent, l’accélération de la croissance augmente le risque de propagation de la COVID-19 au-delà des niveaux gérables dans les zones où le virus se répand le plus rapidement.»

Distribution des cas au pays depuis le début de la pandémie, selon les plus récents bilans provinciaux et territoriaux :

– 67 542 cas au Québec, dont 5802 décès et 58 796 rétablissements;

– 46 849 cas en Ontario, dont 2827 décès et 40 968 rétablissements; 

– 16 381 cas en Alberta, dont 255 décès et 14 702 rétablissements; 

– 7842 cas en Colombie-Britannique, dont 223 décès et 5797 rétablissements;

– 1807 cas en Saskatchewan, dont 24 décès et 1643 rétablissements;

– 1586 cas au Manitoba, dont 16 décès et 1216 rétablissements;

– 1086 cas en Nouvelle-Écosse, dont 65 décès et 1020 rétablissements;

– 272 cas à Terre-Neuve-et-Labrador, dont trois décès et 267 rétablissements;

– 194 cas au Nouveau-Brunswick, dont deux décès et 189 rétablissements;

– 57 cas à l’Île-du-Prince-Édouard; dont 56 rétablissements

– 15 cas au Yukon; tous rétablis;

– Cinq cas dans les Territoires du Nord-Ouest; tous rétablis;

– Aucun cas au Nunavut.

À ces bilans provinciaux et territoriaux s’ajoutent les 13 cas, tous guéris, chez les passagers rapatriés du navire de croisière Grand Princess le 10 mars.

Avec HuffPost Québec

À VOIR AUSSI: Jaune, Orange, Rouge... On en sait plus sur les niveaux d’alerte COVID-19

Biden ou Trump?
Suivez les dernières nouvelles, les analyses et les sondages dans cette course qui ne cesse de surprendre!