POLITIQUE
03/08/2020 13:28 EDT | Actualisé 03/08/2020 13:37 EDT

Pas de gros partys de sitôt au Québec, avertit Christian Dubé

«Il n’y a aucun changement qu’on est prêt à faire là-dessus, c’est trop important.»

La Presse canadienne
Le ministre de la Santé et des Services sociaux, Christian Dubé. (Photo d'archives)

Les rassemblements privés de plus de 10 personnes, à l’intérieur ou à l’extérieur, ne seront pas permis dans un avenir rapproché, a affirmé le ministre de la Santé et des Services sociaux, Christian Dubé, lors d’une conférence de presse sur l’évolution de la COVID-19 au Québec, lundi.

«Il faut que ça soit limité à 10 personnes, a-t-il dit. Il n’y a aucun changement qu’on est prêt à faire là-dessus, c’est trop important.»

Retour de vacances

Se réjouissant de la hausse du nombre de tests de dépistage réalisés au cours des derniers jours, M. Dubé a également demandé à ceux qui n’auraient pas totalement respecté les mesures sanitaires pendant leurs vacances d’aller subir un test «au moindre doute».

Il a affirmé que le réseau de la santé travaillait à communiquer plus rapidement les résultats aux personnes dépistées, même s’il y avait encore de la place à l’amélioration.

Voyez la conférence de presse de lundi ci-dessous:


Le directeur national de santé publique du Québec, Horacio Arruda, a par ailleurs exhorté les Québécois qui sont contactés par les autorités sanitaires à suivre les directives qui leur sont données.

«On a des histoires de gens qui étaient en investigation ou même des gens avec des symptômes qui sont allés à des fêtes», a-t-il déploré.

Un bilan stable

Le gouvernement du Québec a annoncé lundi 123 nouveaux cas et deux décès de plus dans le contexte de la pandémie de coronavirus.

Un des deux décès s’était produit avant le 26 juillet.

On déplore donc maintenant 59 722 infections et 5683 morts depuis le début de la crise.

Le nombre d’hospitalisations est resté stable par rapport à dimanche, avec un cumul de 172. Un patient de plus se trouvait aux soins intensifs, soit 18.

Quarante-trois infections s’étaient ajoutées de dimanche à lundi dans la région de Montréal, pour un total de 28 947. On rapportait 6074 cas dans la région de Laval (en hausse de six) et 8857 en Montérégie (en hausse de 32).

Le bilan s’est alourdi de 17 cas dans les Laurentides, à 3937.

En conférence de presse lundi, le Dr Arruda a par ailleurs souligné que les premiers résultats d’une étude sérologique réalisée par Héma-Québec afin d’estimer quel pourcentage de la population a été exposé à la COVID-19 depuis le début de l’épidémie devrait être rendus disponibles sous peu.

Avec La Presse canadienne