POLITIQUE
12/03/2020 12:05 EDT | Actualisé 13/03/2020 07:25 EDT

Coronavirus: Sophie Grégoire Trudeau a subi un test de dépistage

Justin Trudeau n'a pas de symptômes, mais il s'est lui aussi placé en isolement volontaire.

MISE À JOUR: Le cabinet du premier ministre a confirmé jeudi soir que Sophie Grégoire Trudeau est atteinte de la COVID-19.

Le premier ministre Justin Trudeau s’est mis en isolement volontaire et a donc annulé la rencontre fédérale-provinciale des premiers ministres qui était prévue.

Sa conjointe, Sophie Grégoire, a des symptômes semblables à la grippe et une faible fièvre depuis mercredi soir. Elle rentre d’un séjour à Londres.

Le bureau du premier ministre a annoncé la nouvelle jeudi, en fin d’avant-midi, dans un communiqué.

On y apprend que Mme Grégoire se fait tester pour la COVID-19.

“Elle est présentement à la maison en auto-isolation (sic) en attendant les résultats et ses symptômes ont diminué depuis”, écrit-on.

Le médecin a conseillé au premier ministre de continuer ses activités habituelles tout en se surveillant.

“Bien qu’il ne ressente aucun symptôme lui-même, le premier ministre a opté de travailler de la maison en auto-isolation (sic) par une abondance de précaution, jusqu’à ce que les résultats de Sophie soient connus”, précise le communiqué.

Ce développement inattendu conduit à l’annulation de la rencontre des premiers ministres du pays, qui devait se tenir jeudi soir et vendredi toute la journée.

M. Trudeau devait, aussi, rencontrer des leaders autochtones jeudi.

Le premier ministre va plutôt contacter ces leaders et ses homologues, par téléphone.

“Le premier ministre et la vice-première ministre (Chrystia Freeland) s’entretiendront par téléphone avec les premiers ministres afin de discuter des actions collectives pour limiter la propagation de la COVID-19 et garder les Canadiens en sécurité”, est-il écrit dans le communiqué diffusé par le bureau de M. Trudeau.

Le premier ministre doit, entre autres, planifier une réponse au geste du voisin américain qui ferme ses frontières à tous les voyageurs en provenance de 26 pays européens pour les 30 prochains jours.

Par ailleurs, la liste des politiciens en isolement volontaire s’allonge.

Le chef néo-démocrate a fait savoir jeudi, via son compte Twitter, qu’il reste chez lui.

“Je suis à la maison aujourd’hui, je ne me sens pas bien. J’ai contacté un médecin et il ne pense pas que je présente des symptômes compatibles avec la COVID-19. Mais il me conseille de limiter les contacts avec le public jusqu’à ce que je me sente mieux”, a écrit Jagmeet Singh.

Le ministre fédéral des Ressources naturelles, Seamus O’Regan, est en quarantaine volontaire depuis l’apparition de symptômes semblables à ceux d’une grippe, mardi. Sa collègue ministre des Petites Entreprises, Mary Ng, s’est également retirée des lieux publics, mercredi, en attendant le résultat d’un test de la COVID-19.

Le député libéral montréalais Anthony Housefather a, lui, décidé de s’isoler parce qu’il a participé à une réunion, aux États-Unis, où certains participants ont reçu des diagnostics de la maladie COVID-19.