NOUVELLES
22/09/2020 13:29 EDT

COVID-19: deux régions supplémentaires basculent en zone orange

La ville de Laval et l’Outaouais font maintenant partie des régions québécoises en alerte orange.

THE CANADIAN PRESS/Graham Hughes
L’annonce a été faite mardi en conférence de presse par le ministre de la Santé, Christian Dubé, accompagné du directeur national de la santé publique, le Dr Horacio Arruda. (photo d'archive)

QUÉBEC - La ville de Laval et l’Outaouais font grimper à cinq le nombre de régions du Québec à basculer en zone orange, entraînant un resserrement des mesures sanitaires pour leurs résidants.

Pendant ce temps, le Centre-du-Québec passe du vert au jaune.

L’annonce a été faite mardi en conférence de presse par le ministre de la Santé, Christian Dubé, accompagné du directeur national de la santé publique, le Dr Horacio Arruda.

Déjà, dimanche, le gouvernement avait annoncé que trois régions (Québec, Montréal et Chaudière-Appalaches) passaient de l’alerte jaune à l’alerte orange.

Diverses mesures accompagnent ce changement, dont une réduction des heures d’ouverture des bars et restaurants, de même qu’une baisse du nombre maximal de personnes autorisées dans les lieux publics et privés.

Le palier orange est le troisième de quatre paliers d’intervention régionale, chacun étant associé à une couleur: vert (mesures sanitaires de base), jaune (pré-alerte), orange (alerte modérée) et rouge (alerte maximale).

Auucne région du Québec n’a atteint le palier rouge à ce jour.

De lundi à mardi, le Québec a enregistré 489 nouveaux nouveaux cas d’infections à la COVID-19, pour un total de 68 617, depuis le début de la pandémie en mars.

Mardi matin, les trois partis d’opposition ont dénoncé la confusion entretenue par le gouvernement dans ses directives à la population, notamment quant à l’interprétation à donner au nombre de personnes admises dans les maisons privées, qui est passé de 10 à six, avec un maximum de deux ménages.

«C’est une tour de Babel», a commenté le porte-parole en santé de l’opposition libérale, André Fortin. Selon lui, à propos du nombre de personnes tolérées dans les résidences, le gouvernement a envoyé «cinq messages différents en l’espace de deux heures».

L’opposition péquiste a dénoncé le manque de transparence du gouvernement, tandis que Québec solidaire a qualifié de «catastrophique» l’opération de communication menée dimanche et lundi par le gouvernement à ce propos.

Biden ou Trump?
Suivez les dernières nouvelles, les analyses et les sondages dans cette course qui ne cesse de surprendre!