POLITIQUE
19/05/2020 13:27 EDT | Actualisé 19/05/2020 14:03 EDT

Déconfinement: François Legault lance un avertissement aux Québécois

Il a indiqué que s’il y a une résurgence de la contagion à la COVID-19, le Québec devra retourner sur «pause».

Jacques Boissinot/La Presse canadienne
Danielle McCann, François Legault et Horacio Arruda ont rappelé mardi que le virus est encore bien présent au Québec.

François Legault a lancé un avertissement aux Québécois, mardi, lors de sa conférence de presse quotidienne.

Il a indiqué que s’il y a une résurgence de la contagion à la COVID-19, le Québec devra retourner sur «pause».

«On est tous heureux de nous déconfiner graduellement, mais soyons clairs: si la contagion reprend, on n’hésitera pas une seconde à freiner les réouvertures. La meilleure façon d’éviter une relance de la contagion, c’est de respecter les consignes de santé publique», a-t-il mentionné sur Facebook.

Lundi, M. Legault a confirmé que le déconfinement à Montréal ira de l’avant comme prévu avec la réouverture des commerces de la Communauté métropolitaine de Montréal le 25 mai. 

EN VIDÉO: la conférence de presse de Legault


Le premier ministre a affirmé qu’il fallait suivre les consignes de la santé publique par respect pour ceux qui oeuvrent dans le réseau de la santé, notamment pour les préposés aux bénéficiaires.

«Ce n’est pas le temps d’envoyer des gens en hôpitaux de façon inutile parce qu’on n’a pas respecté les consignes», a-t-il déclaré.

Il a même fait une analogie avec le hockey pour convaincre les Québécois.

«On doit jouer en équipe. [...] Ce n’est pas le temps de pogner une punition niaiseuse et de perdre le match», a-t-il lancé.

Il a de nouveau rappelé que le gouvernement encourage fortement les Québécois à porter un masque en public, particulièrement dans le transport en commun.

Un virus «malicieux»

Le directeur national de la santé publique, Horacio Arruda, a voulu rappeler aux Québécois que le virus est loin d’être disparu au Québec.

«Je trouve ça important de mentionner que c’est un virus qui est malicieux. Il est encore présent au Québec», a-t-il souligné.

Le bilan présenté mardi à 13h:

  • 3647 décès (+51)
  • 44 197 personnes infectées (+570)
  • 1784 personnes hospitalisées (+13)
  • 180 personnes aux soins intensifs (+1)
  • Au moins 12 500 personnes guéries

Les Québécois doivent être prudents pour ne pas que la propagation se fasse comme dans les CHSLD, a mis en garde le Dr Arruda.

«Il (le virus) rentre chez vous et vous ne le savez pas. Je ne veux pas faire peur, mais je veux que vous soyez conscient. On veut éviter que ça se répète dans d’autres types de milieu. Vous pourriez être un décès malheureux de plus», a-t-il fait valoir.

État de la situation

Le bilan de la pandémie de coronavirus s’est alourdi de 51 pertes de vie au Québec, pour un total de 3647 victimes.

On a recensé 570 nouvelles infections entre lundi et mardi, soit la hausse quotidienne la plus faible depuis le 11 avril. On compte maintenant 44 197 cas dans la province.

Le nombre de personnes hospitalisées a grimpé de 13, à 1784, et une personne de plus se trouvait aux soins intensifs, pour un total de 180.

Deux cent quatre-vingt-neuf cas se sont ajoutés dans la région de Montréal, pour un total de 22 317. La hausse avait été de 311 entre dimanche et lundi.

Le nombre d’infections est passé à 4819 à Laval et à 5496 en Montérégie.

Avec La Presse canadienne.

À VOIR ÉGALEMENT: