NOUVELLES
08/04/2020 08:09 EDT | Actualisé 08/04/2020 16:57 EDT

Coronavirus: le point sur la pandémie dans le monde

La pandémie a contaminé plus de 1,46 million de personnes, selon les chiffres compilés à 15h mercredi.

Nouveaux bilans, nouvelles mesures, faits marquants: un point sur les dernières évolutions de la pandémie de COVID-19, qui a fait près de 86 000 morts dans le monde.

Pire bilan journalier aux États-Unis

Près de 2000 personnes contaminées par le nouveau coronavirus sont mortes aux États-Unis en 24 heures, selon le décompte mardi à 20h30 de l’Université Johns Hopkins. Il s’agit du pire bilan journalier dans le monde depuis le début de la pandémie.

Les États-Unis ont dépassé mercredi la barre des 400 000 cas recensés, selon les chiffres compilés par l’Université Johns Hopkins.

La pandémie a fait plus de 13 800 morts dans le pays.

Plus de 86 000 morts dans le monde

La pandémie a contaminé plus de 1,46 million de personnes et fait au moins 86 289 morts dans 192 pays depuis son apparition en décembre en Chine, selon un décompte réalisé par l’AFP à partir de sources officielles mercredi à 15h.

En Europe, elle a tué plus de 60 000 personnes. L’Italie compte 17 669 décès, l’Espagne 14 555, la France 10 869 et le Royaume-Uni 7097.

Impact économique dévastateur

Le commerce mondial devrait enregistrer une contraction comprise entre 13% et 32% en 2020, supérieure à celle causée par la crise financière de 2008, a estimé l’Organisation mondiale du commerce (OMC).

La pandémie pourrait provoquer “la plus grave récession ou le plus sérieux revers économique de notre existence”, a ajouté son directeur général. 

Récession

Le produit intérieur brut (PIB) français a chuté d’environ 6% au premier trimestre, pire performance trimestrielle depuis 1945 qui marque l’entrée du pays en récession, selon la Banque de France.

En Allemagne, l’économie pourrait se contracter de près de 10% au deuxième trimestre, selon ses principaux instituts économiques.

Confinement prolongé en France

Le confinement des Français “va être prolongé” au-delà du 15 avril et le président Emmanuel Macron s’exprimera lundi soir pour présenter ses décisions concernant la lutte contre l’épidémie durant les prochaines semaines, a indiqué la présidence.

Suisse: vers un assouplissement 

Le gouvernement suisse a décidé de prolonger ses mesures face à la pandémie jusqu’au 26 avril, assurant qu’un assouplissement progressif pourrait être envisagé par la suite. 

Ruée dans les gares à Wuhan

Des dizaines de milliers de voyageurs se sont rués dans les gares routières et ferroviaires pour quitter la ville chinoise de Wuhan, berceau de la pandémie, après la levée de deux mois et demi de bouclage.

EN VIDÉO: les habitants de Wuhan peuvent quitter la région

La santé de Boris Johnson “s’améliore”

Le Premier ministre britannique Boris Johnson, hospitalisé depuis dimanche, reste en soins intensifs mais son état “s’améliore”, selon le ministre des Finances britannique.

“Ne politisez pas le virus”

Le directeur général de l’Organisation mondiale de la santé a appelé les Etats-Unis et la Chine à “s’unir pour combattre ce dangereux ennemi”.

“Ne politisez pas le virus”, a déclaré Tedros Adhanom Ghebreyesus, après que le président américain eut accusé l’agence de l’ONU d’être trop proche de la Chine et de mal gérer l’épidémie.

État d’urgence

Le président libérien a déclaré l’état d’urgence sur l’ensemble du pays, assorti d’un confinement obligatoire pour plusieurs régions, dont la capitale Monrovia.

L’Ethiopie a également déclaré l’état d’urgence.

Aides

La France va accorder une aide de “près de 1,2 milliard” d’euros pour la lutte contre la propagation du COVID-19 en Afrique.

L’Union européenne a garanti l’octroi de “plus de 20 milliards d’euros” aux pays les plus vulnérables en Afrique et dans le reste du monde.

Airbus réduit d’un tiers sa production 

L’avionneur européen Airbus annonce réduire d’un tiers sa cadence de production d’avions pour répondre aux demandes de reports de livraisons de ses compagnies aériennes clientes.