NOUVELLES
03/06/2020 12:02 EDT

COVID-19: 59 nouvelles victimes au cours des 24 dernières heures

Les plus récentes données font état de 291 nouveaux cas.

Ryan Remiorz/La Presse canadienne via AP
Il y a eu 10 173 prélèvements effectués le 1er juin. (photo d'archives)

La pandémie de coronavirus a fait 59 nouvelles victimes au cours des 24 dernières heures au Québec.

À cela s’ajoutent 22 décès survenus avant le 27 mai, ce qui mène à un total de 4794 pertes de vie, selon des chiffres annoncés mercredi.

Les plus récentes données font état de 291 nouveaux cas, ce qui gonfle le nombre total de personnes infectées à 51 884.

Le nombre d’hospitalisations avait reculé de 34 à 1141. Trois personnes de moins se trouvaient aux soins intensifs, soit 158.

Cent trente-six infections se sont ajoutées dans la région de Montréal, pour un total de 25 788. Le bilan était de 5488 cas à Laval et de 7091 en Montérégie.

Les autres développements de la journée

Des entreprises de transport par autocar qui desservent le Québec demandent une aide gouvernementale pour que les véhicules puissent reprendre la route. En mars dernier, les entreprises privées regroupées au sein de la Fédération des transporteurs par autobus ont dû interrompre leurs activités lorsque la pandémie de COVID-19 est apparue.

Pendant que le déconfinement s’effectue graduellement dans la région de Montréal, la Ville de Montréal-Est a été contrainte cette semaine de fermer sur-le-champ ses installations municipales et d’en interdire l’accès. La décision a été prise après que trois employés municipaux aient reçu un diagnostic positif à la COVID-19 en début de semaine dernière.

En raison de la reprise plus lente des activités montréalaises dues à la COVID-19, la Ville de Montréal offre un nouveau report pour le deuxième versement du compte de taxes municipales. Les propriétaires et entreprises pourront acquitter leur dernier paiement le 1er septembre 2020.

Le conseil municipal de Côte Saint-Luc exige désormais le port d’un couvre-visage dans tous les édifices municipaux et à l’intérieur des commerces, de même que la présence de désinfectant pour les mains dans les immeubles à appartements et à condominiums.

Les campeurs qui envisagent de séjourner en Gaspésie pendant leurs vacances estivales ne pourront plus s’installer dans les lieux publics de Gaspé. Le conseil municipal a décidé que cette pratique qui était tolérée jusqu’ici ne le sera plus dans quelques jours.

À VOIR: le Québec lance une opération de recrutement de préposés en CHSLD