NOUVELLES
21/09/2020 13:27 EDT | Actualisé 21/09/2020 19:42 EDT

«On est dans la deuxième vague», affirme le Dr Horacio Arruda

Le Québec a enregistré 586 nouveaux cas de COVID-19 lundi.

Jacques Boissinot/La Presse canadienne
Horacio Arruda a déclaré que les zones d’alerte orange pourraient devenir des zones rouges si la tendance actuelle se poursuit.

Les régions actuellement sous surveillance pourraient bien basculer en alerte maximale, peut-être même d’ici à la fin de la semaine, prévient le directeur national de la santé publique, Horacio Arruda, au vu de la flambée des cas de COVID-19.

Montréal, Québec, la Mauricie et Beauce-Appalaches pourraient passer de zones orange à zones rouges si la tendance actuelle se poursuit, donc des restrictions beaucoup plus sévères seraient imposées, semblables à un confinement.

«C’est fort probable, surtout si le comportement actuel (des gens) demeure le même, s’il n’y a pas un arrêt des contacts sociaux, des événements où plusieurs personnes se côtoient sans respecter les deux mètres de distance», a mis en garde le Dr Arruda lundi en conférence de presse au parlement. 

C'est le début d'une deuxième vague, et si ça monte, je vous le dis, ça ne sera pas drôle. Si on veut passer un Noël le plus calmement possible, il faut que les gens collaborent.Dr Horacio Arruda, directeur national de la santé publique du Québec

Quand les régions orange pourraient-elles basculer en rouge? Très rapidement, dit M. Arruda. «Probablement pas d’ici à la fin de la semaine, mais tout dépend de la mise en oeuvre de nos recommandations par la population, a-t-il indiqué en anglais. Les choses peuvent aller très vite.»

Les règles concernant les rassemblements privés sont officiellement encore en vigueur: six personnes maximum, provenant d’un nombre d’adresses le plus limité possible, ou encore, plus de six personnes provenant de deux adresses maximum, a rappelé la ministre de la Sécurité publique, Geneviève Guilbault. Cependant, le directeur de la santé publique demande encore plus de retenue.

«On recommanderait d’éviter d’avoir un souper autre que le souper familial, si ce n’est pas nécessaire, compte tenu de la situation», a-t-il tenu à préciser.

L’alerte rouge correspond à une situation qui se rapproche du confinement. Les restaurants ferment, ainsi que les hébergements touristiques, les lieux récréotouristiques, les commerces de soins personnels. Les sports avec contacts rares et les loisirs actifs à l’intérieur seraient aussi interdits. Seuls les déplacements interrégionaux essentiels seraient autorisés.

Près de 600 nouveaux cas

Le Québec connaît à nouveau une hausse marquée des cas de COVID-19.

Le ministère de la Santé du Québec a rapporté lundi pas moins de 586 nouveaux cas de COVID-19, faisant grimper le total à 68 128 depuis le début de la pandémie.

Les autorités ont déploré deux nouveaux décès, pour un total de 5804 décès depuis le début de la pandémie.

Le nombre d’hospitalisations a augmenté de 10 par rapport à la veille, pour un total de 148. Parmi ces patients, le nombre de personnes se trouvant aux soins intensifs a légèrement diminué pour se situer à 30.

Dimanche, le ministre de la Santé, Christian Dubé, a annoncé que les régions de Montréal, de la Chaudière-Appalaches ainsi qu’une portion de la région de la Capitale-Nationale passaient au niveau d’alerte orange.

Il a aussi avisé que certaines parties des régions de Lanaudière et des Laurentides passaient pour leur part au palier jaune.

La situation devient préoccupante dans la grande majorité des régions. Ainsi on compte 219 nouveaux cas sur l’île de Montréal, 92 dans la Capitale-Nationale, 76 en Montérégie, 20 à Laval, 31 en Outaouais et 14 en Estrie.

On a aussi recensé 50 nouveaux cas en Chaudière-Appalaches, 39 dans les Laurentides, cinq en Mauricie-Centre-du-Québec, 15 dans Lanaudière, huit en Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine. La situation semble plus stable au Saguenay-Lac-Saint-Jean (quatre nouveaux cas).

Au Canada

On a rapporté au Canada 143 649 cas de COVID-19 depuis le début de la pandémie. Le nombre de décès s’élève maintenant à 9217.

  • 68 128 cas au Québec, dont 5804 décès et 58 796 rétablissements;
  • 47 274 cas en Ontario, dont 2829 décès et 41 146 rétablissements; 
  • 16 381 cas en Alberta, dont 255 décès et 14 702 rétablissements; 
  • 7842 cas en Colombie-Britannique, dont 223 décès et 5797 rétablissements;
  • 1807 cas en Saskatchewan, dont 24 décès et 1643 rétablissements;
  • 1586 cas au Manitoba, dont 16 décès et 1216 rétablissements;
  • 1086 cas en Nouvelle-Écosse, dont 65 décès et 1020 rétablissements;
  • 272 cas à Terre-Neuve-et-Labrador, dont trois décès et 267 rétablissements;
  • 194 cas au Nouveau-Brunswick, dont deux décès et 189 rétablissements;
  • 57 cas à l’Île-du-Prince-Édouard; dont 56 rétablissements
  • 15 cas au Yukon; tous rétablis;
  • Cinq cas dans les Territoires du Nord-Ouest; tous rétablis;
  • Aucun cas au Nunavut.

À VOIR: en Europe, la peur de la deuxième vague

Biden ou Trump?
Suivez les dernières nouvelles, les analyses et les sondages dans cette course qui ne cesse de surprendre!