POLITIQUE
11/09/2020 10:12 EDT

La couverture médiatique de la course à la chefferie du PQ est insuffisante, déplore Paul St-Pierre Plamondon

S’il est élu chef puis premier ministre, il s’engage à doubler le budget de Télé-Québec.

facebook.com/pspp.quebec/
Lancement de la campagne de Paul St-Pierre Plamondon pour la chefferie du PQ (facebook.com/pspp.quebec/)

Un des aspirants à la chefferie du Parti québécois (PQ) se désole du désintérêt de certains grands médias pour la course en cours dans cette formation et propose donc de doubler le financement public de Télé-Québec.

Paul St-Pierre Plamondon a notamment déploré que le réseau RDI présente cette semaine un débat des chefs en campagne électorale au Nouveau-Brunswick, mais ne diffuse aucun des débats des candidats péquistes.

Il s’inquiète qu’un réseau public financé par les contribuables «couvre davantage» ce qui se passe aux États-Unis et dans les autres provinces: cela pose un «problème démocratique» et cela «biaise les débats», a-t-il expliqué.

«Je suis un peu scandalisé. Les chaînes d’information en continu publique comme RDI présentent un débat de chefs du Nouveau-Brunswick, mais on ne présente pas des débats sur l’avenir du Québec. Il y a des émissions sur les primaires américaines, républicaines et démocrates, ou sur le fait que le service postal des États-Unis est problématique pour les prochaines élections. Après on nous dit qu’il n’y a pas d’américanisation. Je regrette, il en y a une et c’est un problème.»

Selon lui, il y a donc «énormément d’espace» pour un réseau public qui produirait de l’information de qualité dans toutes les régions du Québec.

S’il est élu chef puis premier ministre, il s’engage à doubler la part de budget de Télé-Québec versée par l’État — de 58 à 120 millions $ —  et à élargir son mandat.

Il veut doter le télédiffuseur de salles de rédaction et lui permettre de couvrir ainsi que de diffuser les courses à la direction de tous les partis au Québec. Il souhaite le retour d’émissions de débats à Télé-Québec, lui qui a longtemps contribué à une émission du genre, Bazzo.TV.

De même, il mandaterait Télé-Québec pour investir davantage en culture et dans la production de documentaires, notamment pour que les Québécois en apprennent davantage sur leur territoire.

Les débats de la course à la direction du PQ sont diffusés par internet, mais aucun réseau ne les télédiffuse. Ils se déroulent dans un studio de Granby, sans public et sans partisans, en raison des règles sanitaires.

Le premier débat a eu lieu il y a deux semaines et portait sur la question nationale. Un débat cette semaine portait sur la justice et l’équité. Le prochain débat aura lieu le 22 septembre et se partagera en deux thèmes, soit le nationalisme, ainsi que la protection de l’environnement et le territoire.

Les membres pourront voter de façon virtuelle entre le 5 et le 9 octobre. Les résultats seront dévoilés au terme de la dernière journée de scrutin.