BIEN-ÊTRE
30/08/2019 14:57 EDT

Ganja yoga: quand asana rime avec marijuana

On a assisté à un cours de ganja yoga, une pratique qui gagne en popularité depuis la légalisation du cannabis au pays.

«Respirez. Ressentez votre respiration partout dans votre corps.» Cynthia Pétrin est au centre d’un demi-cercle de huit participants, qui l’écoutent et obéissent, les yeux fermés, par terre, dans le gazon. Jusqu’ici, rien de trop anormal pour un cours de yoga. Sauf que les poses durent longtemps – très longtemps –, avec en bruit de fond les tam-tams du Mont-Royal. Et que si on est attentif, quelques effluves familières pourraient nous chatouiller les narines. Bienvenue dans un cours de ganja yoga.

Ganja yoga: c’est-à-dire la pratique du yoga sous l’influence du cannabis. 

C’est une Canadienne, Dee Dussault, qui est derrière cette appellation. Elle enseigne le ganja yoga depuis une dizaine d’années, et a formé plusieurs instructeurs. Une première formation à Montréal aura d’ailleurs lieu du 18 au 22 septembre prochain.

Maxime Demosthene
Cynthia Pétrin est instructrice de ganja yoga

 

Cynthia Pétrin est une des seules à Montréal à avoir suivi cette formation de 50 heures. Elle s’est rendue à Los Angeles, il y a un an, afin de devenir instructrice certifiée de ganja yoga. Elle donne des cours de façon ponctuelle. Le HuffPost Québec a assisté à un de ces événements, par un beau dimanche d’été, sur le Mont-Royal, pour en savoir un peu plus sur le ganja yoga, une pratique qui gagne en popularité depuis la légalisation du cannabis au pays.

Voyez notre vidéo à ce sujet, un peu plus haut.